Pour Vincent Collet, les Metropolitans 92 « n’ont pas montré leur vrai visage » contre Paris

Face au Paris Basketball, Boulogne-Levallois s’est incliné 81-65 mardi soir. Une défaite qui pèse puisqu’avec la victoire de Cholet face à Monaco, les hommes de Vicent Collet avaient la possibilité de finir à la deuxième place du championnat à l’approche des playoffs et donc d’avoir l’avantage du terrain sur la Roca Team en cas de demi-finales entre les deux formatins. Pris de court dès le premier quart-temps avec une grosse intensité des Parisiens (18-27), les Metropolitans 92 n’ont jamais pu revenir au score. Un manque d’agressivité considérable qu’a constaté le coach de la saison 2021-2022 en conférence de presse :

« On a joué comme une équipe qui n’avait pas d’agressivité, contre une équipe qui en avait beaucoup. Ce (mardi) soir on n’a pas montré notre vrai visage. On a perdu contre une bonne équipe de Paris qui est venue chercher son maintien, ils ont fait un gros match dans les intentions, mais ce qui est dommage c’est que nous étions vraiment en dedans. »

Une remarque qu’approuve totalement Bandja Sy, qui d’autre part, a pu observer son frère Amara jouer son dernier match en carrière :

« On savait que Paris jouait sa survie et on n’a pas su élever notre niveau pour jouer comme ils l’ont fait. Ils nous ont attaqué dès le début du match jusqu’à la fin et on n’a pas su répondre. Ce qu’on doit faire maintenant, c’est retourner à l’entraînement pour préparer les playoffs et retrouver notre identité de jeu. »

Les Metropolitans 92, qualifiés pour les playoffs, retrouveront l’Elan béarnais Pau-Lacq-Orthez (6e) mercredi prochain pour la première manche des quarts de finales.

par

Qui a écrit ce papier ?

Rédaction Bebasket

BEBASKET

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

commentaires