Rudy Gobert, la petite consolation de la 100e sélection

Crédit photo : FIBA

Équipe de France - Face à la Côte d'Ivoire, Rudy Gobert honore ce samedi sa 100e sélection avec les Bleus. Un cap passé au terme de sa compétition internationale la plus terne...

Idéalement, Rudy Gobert (2,16 m, 31 ans) serait devenu centenaire lors d’un France – Espagne du second tour de la Coupe du Monde. Au lieu de cela, l’enfant de Saint-Quentin va fêter sa 100e sélection ce samedi, à l’occasion d’un bien futile France – Côte d’Ivoire, censé déterminer le classement des Bleus entre un intervalle 17e – 20e ou 21e – 24e.

Rudy Gobert, l’acte de naissance à Madrid en 2014 (photo : FIBA)

Un contexte assez triste pour un tel évènement, 11 ans après sa première cape sous le maillot tricolore, un soir de juin 2012 à Pau contre l’Italie (6 points lors d’une victoire 74-54). Surtout que cette 100e viendra clôturer l’une des campagnes les plus ternes de Rudy Gobert en équipe de France. Longtemps très incertain sur son envie de venir à Jakarta, l’ancien choletais (qui retrouvera son ex-coéquipier Vafessa Fofana ce samedi) n’a jamais réellement pesé sur cette Coupe du Monde, si ce n’est une domination superflue contre l’Iran. Impuissant en ouverture lors du naufrage face au Canada, il n’a ensuite pris qu’un seul tir contre la Lettonie, avant de susciter une certaine frustration interne en ne participant pas à la rencontre face au Liban, subissant également la pression de sa franchise de Minnesota. « Après la compétition, je vais me poser et voir ce que j’aurais pu mieux faire », nous disait-il jeudi. « Je ne suis pas parfait, personne ne l’est. Il y a probablement plein de petites choses que j’aurais pu mieux faire. Mais j’ai le sentiment d’avoir donné le meilleur de moi sur chaque match. »

À quand l’or ?

Soit un nouvel été pour rien dans sa quête permanente de titre internationale. Né sur la grande scène lors du quart de finale de la Coupe du Monde 2014, où il avait éteint Pau Gasol à Madrid, Rudy Gobert est multimédaillé en équipe de France, mais toujours sans la plus belle récompense qui soit. « J’en ai marre de l’argent ou du bronze », a-t-il coutume de répéter. Mais pour cela, il faudra attendre… « Sans les grandes déceptions, on n’apprécie pas autant les succès », suggérait-il jeudi. « J’espère que l’an prochain, on se souviendra à quel point on était déçus que ça nous aidera encore plus à être l’équipe qu’on veut être. On n’a pas le choix, cet échec ne peut que nous aider. Je ne dis pas qu’on est fiers d’avoir perdu mais les défaites font partie de la vie. Il faut savoir les utiliser pour apprendre. »

Le palmarès international de Rudy Gobert

  • Médaillé de bronze lors de la Coupe du Monde 2014
  • Médaillé de bronze lors de l’EuroBasket 2015
  • Médaillé de bronze lors de la Coupe du Monde 2019
  • Vice-champion olympique 2021
  • Vice-champion d’Europe 2022

Les 40 joueurs à 100 sélections :

  1. Hervé Dubuisson (259 sélections)
  2. Jacques Cachemire (250 sélections)
  3. Boris Diaw (247 sélections)
  4. Florent Piétrus (230 sélections)
  5. Éric Beugnot (212 sélections)
  6. Jean-Michel Sénégal (210 sélections)
  7. Jacques Monclar (201 sélections)
  8. Nando De Colo (197 sélections)
  9. Stéphane Ostrowski (193 sélections)
  10. Philip Szanyiel (192 sélections)
  11. Tony Parker (181 sélections)
  12. Jean-Claude Bonato (174 sélections)
  13. Jim Bilba (170 sélections)
  14. Nicolas Batum (166 sélections)
  15. Alain Gilles (160 sélections)
  16. Richard Dacoury (160 sélections)
  17. Georges Vestris (157 sélections)
  18. Mickaël Gelabale (156 sélections)
  19. Jacky Lamothe (155 sélections)
  20. Laurent Foirest (150 sélections)
  21. Jean Degros (148 sélections)
  22. Christian Baltzer (148 sélections)
  23. Robert Monclar (142 sélections)
  24. Cyril Julian (135 sélections)
  25. Henri Grange (133 sélections)
  26. Antoine Rigaudeau (128 sélections)
  27. Stéphane Risacher (124 sélections)
  28. Daniel Ledent (122 sélections)
  29. Michel Le Ray (119 sélections)
  30. Thierry Gadou (118 sélections)
  31. Alain Durand (113 sélections)
  32. Laurent Sciarra (113 sélections)
  33. Patrick Cham (113 sélections)
  34. Charles Tassin (109 sélections)
  35. Evan Fournier (106 sélections)
  36. Frédéric Hufnagel (103 sélections)
  37. Jean-Pierre Staelens (102 sélections)
  38. Charles Kahudi (102 sélections)
  39. Ronny Turiaf (100 sélections)
  40. Frédéric Weis (100 sélections)
  41. Rudy Gobert (100 sélections)

par

TAG

Qui a écrit ce papier ?

Alexandre Lacoste

BEBASKET

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

commentaires