Rudy Gobert met les bouchées doubles

Rudy Gobert a été impeccable lors de la victoire de Minnesota contre Indianapolis.

Oublié en attaque lundi soir, Rudy Gobert a cette fois été servi face aux Indianapolis Pacers ce mercredi. Et le pivot français s’est avéré efficace (21 points à 9/11 aux tirs et 3/4 aux lancers francs) en plus de faire son travail de l’ombre (16 rebonds et 2 passes décisives en 32 minutes). D’ailleurs, le volume de tirs a été très bien réparti entre les joueurs du cinq majeur (14 pour Edwards, 11 pour Gobert, Towns, McDaniels et 10 pour Russell) et les Wolves ont tiré à plus de 60% de réussite aux tirs. Résultat, ils l’ont emporté 115 à 101 à l’extérieur chez une équipe qui restait sur cinq victoires de suite. Ils prolongent ainsi leur propre série de victoires à cinq succès consécutifs.

Autrement, Théo Maledon et les Charlotte Hornets ont battu les Sixers de Philadelphie qui doivent se passer de Joel Embiid, touché au pied gauche. En sortie de banc, le Normand a cumulé 4 points à 2/6 et 3 passes décisives en 16 minutes. Comme lui, son camarade de la génération 2001 Killian Hayes a gagné. Titulaire avec Détroit contre Utah (125-116), le Choletais est cependant resté discret dans les chiffres (2 points à 1/5, 3 rebonds et 3 passes décisives en 17 minutes).

En revanche, les Los Angeles Clippers de Nicolas Batum (0 point à 0/4 et 2 rebonds en 11 minutes) ont subi la loi des Golden State Warriors (124-107) et les Dallas Mavericks de Frank Ntilikina (2 rebonds en 2 minutes) se sont inclinés à Boston (125-112) malgré les 42 points de Luka Doncic.

par

TAG

Qui a écrit ce papier ?

Gabriel Pantel-Jouve

BEBASKET

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

commentaires