Soirée contrastée pour les leaders : Rennes miraculé, fin de série pour Rouen

Crédit photo : Gérard Héloïse

La phase retour de Nationale 1 a démarré ce mardi soir ! Avec notamment un retour sur terre pour Rouen, défait pour la première fois depuis onze journées sur le terrain du Havre. Retrouvez tous les enseignements de la 14e journée.

Poule A

À quoi cela tient une place de leader ? À un coup de sifflet visiblement… En bien mauvaise posture face à Lorient après l’échec de Sébastien Cape sur la dernière possession, Rennes a été sauvé par un coup de sifflet sur une faute au rebond, envoyant Cheick Condé sur la ligne des lancers-francs à 0,4 seconde du buzzer. Le pivot guinéen n’a pas tremblé pour offrir le derby breton à son club (90-89) et permettre ainsi à l’URB de conserver sa première place (12v-2d). Il le fallait puisque derrière, la surprise Loon Plage tient le rythme. Avec 24 points, 6 rebonds et 4 passes décisives de Tony Housieaux, les Nordistes sont allés enfoncer Tours (83-77), plus que jamais en difficulté (4v-10d).

Vitré en embuscade, Chartres se rattrape

Censé être l’armada de la saison, le TMB ne compte qu’une seule avance sur la zone rouge et reste à la merci du Pôle France et de Berck dans ces conditions. Mais ni l’INSEP (55-75 à Poitiers) ni l’ABBR (56-87 à Rueil) n’ont créé la sensation. Pour le PB86, on notera le match référence de Jonathan Jeanne depuis son retour en NM1 : 23 points à 9/12 et 4 rebonds en seulement 20 minutes.

Sur les autres parquets, pendant que Les Sables ont remporté le duel du ventre mou contre Tarbes-Lourdes (80-72), Vitré s’est gagné le droit de regarder vers le haut en s’imposant à Toulouse (83-76), avec 20 unités de Tristan Pothion. Enfin, Chartres s’est adjugé le duel des outsiders à Challans (85-77). Les coéquipiers de Marc-Antoine Pellin (20 d’évaluation) ont ainsi évacué leur boulette du Pôle France et reviennent à égalité avec le VCB, à la troisième place de la poule (9v-5d).

L’Aurore reste dans la course (photo : Gérard Héloïse)

Les résultats de la 14e journée :

  • Rennes – Lorient : 90-89
  • Tours – Loon Plage : 77-83
  • Poitiers – Pôle France : 75-55
  • Rueil – Berck : 87-56
  • Les Sables – Tarbes-Lourdes : 80-72
  • Challans – Chartres : 77-85
  • Toulouse – Vitré : 76-83

Poule B

Deux mois que Rouen n’avait plus connu le goût de la défaite. Depuis le soir de la 2e journée, avec une déroute sur le parquet de Pont-de-Chéruy pour entamer le mois d’octobre. Avec onze victoires d’affilée, le RMB avait ensuite bouclé la phase aller avec un seul revers au compteur. Mais dans le derby normand, l’équipe de Sylvain Delorme a failli. Dominé par Valentin Bigote (25 points) et le STB Le Havre (79-92), le leader n’a jamais trouvé la solution aux Docks Océane. Le voici donc qui ouvre la porte derrière à Mulhouse (11v-3d), revenu à une seule petite longueur, grâce à son succès à Caen (73-68). Une victoire qui sera peut-être un tournant pour les deux équipes puisque le CBC aurait pu rattraper le MBA en cas de triomphe à domicile.

Silence, Kaysersberg coule…

Au lieu de cela, les Calvadosiens sont désormais 5e, dépassés par Pont-de-Chéruy (10v-4d). Le SOPCC a profité de la faiblesse abyssale de Kaysersberg pour s’immiscer dans le Top 4. Lanterne rouge de la poule, le KABCA enchaîne les gifles en déplacements : après le -47 à Toulon qui avait permis au HTV de découvrir les joies de la victoire (62-109), les Alsaciens ont cette fois perdu de 52 points en Isère (52-104) ! Soit la confirmation d’une transition difficile après la mise à l’écart de l’homme à tout faire, Fabien Drago, remplacé par Laurent Buffard l’été dernier. Seule note réconfortante pour Kaysersberg : Hyères-Toulon a aussi perdu, la faute notamment à Mykal Riley (23 points à 10/13), mais dans des proportions un peu plus honorables (70-90 à Besançon). Les deux équipes ne comptent que deux succès chacune.

Juste devant, Boulogne-sur-Mer (3v-11d) a manqué une belle occasion de s’échapper. À Orchies, le SOMB menait encore 60-50 à la 33e minute mais s’est finalement effondré dans le money-time (72-75). Très convaincant depuis le début de la saison (8,8 points de moyenne), le jeune Romain Hoeltzel (18 ans) a signé sa performance référence en carrière avec 20 unités à son compteur personnel.

Deux matchs sans histoire pour terminer : les larges victoires de LyonSO (92-71) et Andrézieux-Bouthéon (95-72), devant Feurs et Cergy-Pontoise. De quoi permettre aux deux équipes de Rhône-Alpes de continuer à regarder vers le haut, principalement pour l’ABLS, toujours en embuscade (95-72).

Valentin Bigote précieux dans le triomphe du Havre contre le leader rouennais (photo : Sébastien Grasset)

Les résultats de la 14e journée :

  • Le Havre – Rouen : 92-79
  • Caen – Mulhouse : 68-73
  • Pont-de-Chéruy – Kaysersberg : 104-52
  • Besançon – Hyères-Toulon : 90-70
  • Orchies – Boulogne-sur-Mer : 90-70
  • LyonSO – Feurs : 92-71
  • Cergy-Pontoise – Andrézieux-Bouthéon : 72-95

par

TAG

Qui a écrit ce papier ?

Alexandre Lacoste

BEBASKET

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

commentaires