Stéphane Gombauld (Nancy) marche sur Boulazac, le BBD tombe dans la zone rouge

Probable futur MVP du championnat de Pro B, Stéphane Gombauld avait déjà réalisé de multiples prestations exceptionnelles sous les couleurs lorraines. Mais celle de samedi réussit l’exploit de sortir encore du lot : un record de points égalé (30 à 10/18), et un record de rebonds (16) dans la même soirée. Sur les ailes de son leader, le SLUC Nancy n’a pas connu de réelles difficultés pour se défaire d’un BBD « timoré » selon les propres mots de son entraîneur Alexandre Ménard. Dès la 13e minute, l’écart était fait (17-37). Moins à l’aise en deuxième mi-temps, face à la timide tentative de retour de Quentin Serron (26 d’évaluation) et des siens, qui reviendront jusqu’à -8 à la 35e minute, Nancy assure tout de même l’essentiel en s’imposant 84-73.

Soit un retour réussi au Palio pour Sylvain Lautié, huit ans après avoir quitté le BBD au terme du plus beau chapitre de l’histoire du club. L’entraîneur qui a permis au club périgourdin de découvrir la Pro A en 2012 a désormais retrouvé une institution en danger, désormais relégable. À égalité avec Gries-Souffel et Quimper, Boulazac paye l’extrême densité de la Pro B puisque son bilan n’est théoriquement pas celui d’un candidat à la descente : 40% de victoire, 10 succès en 25 rencontres. Personne n’est jamais descendu avec un tel pourcentage dans l’histoire de la Pro B, même si Antibes (2006), Saint-Quentin (2017) et Boulogne-sur-Mer (2017), tous relégués avec 38,2%, peuvent s’identifier. De son côté, Nancy est bien loin de ses préoccupations : avec la défaite de Chalon à Saint-Quentin, le SLUC pourrait remonter à la deuxième place s’il gagne son match en retard à Vichy.

par

Qui a écrit ce papier ?

Alexandre Lacoste

BEBASKET

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

commentaires