Logo Bebasket
Recherche
Recherche
Logo Bebasket
  • À la une
  • Betclic Élite
  • Pro b
  • National
  • Coupes d'Europe
  • Équipe de France
  • Jeunes
  • Féminines
  • Interviews
  • Hooper
  • Joueurs

T.J. Shorts muselé comme jamais (2 d’évaluation) : l’éclipse du MVP

Betclic ELITE - Tenu à 9 points à 2/10 et 2 d'évaluation par l'AS Monaco, le meneur parisien T.J. Shorts a connu sa soirée la moins prolifique en France. Le symbole de ses quelques difficultés face à la Roca Team ?
T.J. Shorts muselé comme jamais (2 d’évaluation) : l’éclipse du MVP

T.J. Shorts à terre : le génial meneur parisien a vécu sa soirée la plus difficile en France

Crédit photo : Julie Dumélié

« Amenez-moi le coach qui a réussi à trouver le plan pour contrôler T.J. Shorts », soupirait Pierric Poupet la semaine dernière en quittant l’Adidas Arena, vaincu en demi-finale par deux performances homériques du MVP du championnat (62 points et 22 passes décisives en deux rencontres !). Finalement, peut-être va-t-on pouvoir présenter Sasa Obradovic à son homologue villeurbannais tant la Roca Team semble être la seule à posséder (parfois) l’antidote Shorts.

Trois de ses quatre plus faibles sorties en Betclic ÉLITE face à Monaco

Déjà auteur de ses deux plus faibles prestations de la saison régulière face à l’AS Monaco (10 et 11 d’évaluation), le lutin californien a été mis complètement sous l’éteignoir par l’agressivité de la défense monégasque. « C’était un peu pareil que d’habitude », a-t-il évacué. « Ils ont juste peut-être essayé d’être plus physiques avec moi en première mi-temps, de me trapper, de faire en sorte de m’ouvrir d’autres situations. Mais j’ai vu cela toute la saison de la part d’autres équipes. »

Avec 0/5 à 3-points, T.J. Shorts est resté inoffensif (photo : Julie Dumélié)

Reste qu’il n’avait pourtant jamais été aussi peu productif, encore jamais vu en-dessous de 8 d’évaluation (à deux reprises en EuroCup). Mais cette fois, il est descendu à seulement 2 (9 points à 2/10, 1 rebond, 1 interception, 3 passes décisives et 1 balle perdue en 22 minutes). Sa plus faible fiche statistique depuis le mois d’avril 2023, lorsqu’il avait enchaîné un -1 d’évaluation contre la… SIG Strasbourg en BCL puis 0 face à Bayreuth avec le Telekom Baskets Bonn. Sa  « Notre défaite ne vient pas de là », martèle-t-il. « Elle vient de nos difficultés en défense et aux rebonds. »

Une Shorts – Hifi dépendance ?

Aux côtés de son habituel comparse, Nadir Hifi, le chouchou de l’Adidas Arena (accueilli par une énorme ovation lors de la présentation des équipes) a pourtant incarné l’errance offensive parisienne, avec une attaque enrayée comme jamais auparavant (59 points). Privés de solution, les deux se sont lancés dans un mauvais concours de shoots à longue distance (0/5 pour Shorts, 2/7 pour Hifi). « Nous avons confiance en eux pour prendre la meilleure décision possible, et pas nécessairement un tir« , a sobrement commenté Tuomas Iisalo.

La preuve, aussi, que personne n’est capable de prendre le relais lorsque les deux ne sont pas en rythme ? « C’est comme ça que notre équipe est construite », répond l’Américain. « C’est pour cela que nous sommes en position de gagner le titre. C’est pour cela que nous avons déjà gagné deux trophées cette saison. Cette équipe va bien au-delà de Nadir et moi. Pour que l’attaque marche, il y a des joueurs qui font des coupes, ceux qui posent les écrans, ceux qui font les mouvements sans ballon. Mais il est clair que l’on doit trouver plus de choses pour se donner des chances de gagner. » Retrouver le vrai T.J. Shorts aidera sûrement déjà un peu. Celui qui met 11 points dans le denier quart-temps à Gaston-Médecin par exemple…

Sa réaction globale :
« Avoir de la fierté personnelle pour ne pas se faire bousculer encore ! »

« Qu’on perde d’un point ou de 30 points, cela compte pareil dans une série ! Nous devons trouver un moyen d’effacer cela pour signer une meilleure performance que cela. Nous savions qu’ils allaient revenir forts, nous devrons davantage nous battre pour essayer de décrocher le titre. Ce soir (dimanche), ils ont été plus rapides, plus dominants au rebond. Ils ont gagné dans tous les aspects du jeu. On s’est fait bousculer et il faut que l’on fasse preuve d’un peu de fierté personnelle pour ne pas que ça se reproduise au prochain match ! »

Commentaires


Veuillez vous connecter afin de pouvoir commenter ou aimer
Connexion
toto72
Le roi des championnats de seconde zone, découvre le niveau du top européen. L'an prochain en Euroleague, maintenant que tout les coachs vont être au courant qu'il faut le secouer en attaque et en défense, il ne sera pas fiable, la faute à un physique trop léger.
Répondre
(0) J'aime
arnaudben
suis pas tout à fait d'accord. S'il avait mis ses shoots habituels et ses lancers francs, on n'aurait pas le même regard. Et la défense de Monaco n'est pas une défense lambda en Euroleague, c'est une des meilleures notamment sur la ligne extérieure.
Répondre
(1) J'aime
toto72
Il s'est fait secoué par la défense Ouattara. C'est la bonne solution, il a un physique limité. Si l'ASM continue à défendre de cette façon sur Short et Hifi, le titre devrait être acquis.
Répondre
(0) J'aime
eltractor64
TJ Short est un bon joueur mais il s'est heurté à la défense de Monaco en mode Euroleague. La saison prochaine il va morfler face aux Campazo, Larkin, Sloukas et autres meneurs des équipes d'Euroleague. Nadir HIFI aussi.
Répondre
(0) J'aime
jamesnaysmith
La photo illustre superbement le joueur…
Répondre
(0) J'aime
rogersartet
Quand tu n'as pas de tir extérieur fiable et que la raquette est bouchée c'est ce qui arrive .
Répondre
(0) J'aime