Logo Bebasket
Recherche
Recherche
Logo Bebasket
  • À la une
  • Betclic Élite
  • Pro b
  • National
  • Coupes d'Europe
  • Équipe de France
  • Jeunes
  • Féminines
  • Interviews
  • Hooper
  • Joueurs

Théo Maledon coupé par les Charlotte Hornets

NBA - Théo Maledon a été coupé par les Charlotte Hornets ce jeudi 14 décembre après 13 matches insipides en NBA cette saison.
Théo Maledon coupé par les Charlotte Hornets

Théo Maledon avec les Charlotte Hornets en début de saison.

Théo Maledon (1,91 m, 22 ans) a été coupé par les Charlotte Hornets. Le meneur français avait prolongé pour la franchise de Caroline du Nord à l’intersaison, via un two-way contract.

LIRE AUSSI. Les cinq raisons de soutenir BeBasket en s’y abonnant

Intégré à la rotation de Steve Clifford en début de saison mais peu productif (4,2 points à 28,8% de réussite aux tirs, dont 16,7% à 3-points, 1,8 rebond et 2,2 passes décisives en 15 minutes), le Normand n’avait plus joué depuis le 28 novembre malgré un besoin important à la mène. Les Hornets ont donc décidé de se séparer de l’ancien joueur du Thunder afin de proposer leur two-way contract à un autre joueur.

L’ASVEL dans le besoin

Reste à savoir si Théo Maledon s’accrochera à son rêve américain, en jouant en G-League dans le but de retrouver un two-way contract, ou s’il retrouvera l’Europe. L’ASVEL cherche notamment un meneur et s’est penché sur le cas d’un autre joueur de la génération 2001, Niccolo Mannion (1,90 m , 22 ans), qui a lui aussi été drafté en 2020 mais n’est pas parvenu à faire sa place en NBA.

Commentaires


Veuillez vous connecter afin de pouvoir commenter ou aimer
Connexion
lefreezident
Allô Théo c'est Tony, tu fais quoi pour Noël ???
Répondre
(0) J'aime
bobby
Il ne lui reste plus qu'à essayer de se relancer en Europe, Milan cherche désespérément un meneur mais la marche risque d'être un peu haute. L'ASVEL est une possibilité bien qu'il ne soit pas un bon défenseur.
Répondre
(0) J'aime
sankara
Pas un bon défenseur ? Bon, on a pas du voir le même joueur.
Répondre
(0) J'aime
jc87
Il n'a que 22 ans. Il n'est donc pas trop tard pour espérer faire son trou en NBA mais les opportunités vont se faire nettement plus rares et il faut qu'il commence à réfléchir à la suite de se carrière.
Répondre
(0) J'aime
halle_37
Revient en Euroleague, je comprendrais jamais a 22 ans l'intérêt de pas jouer dans des équipes éclaté en NBA, ou le joueur ne progresse pas
Répondre
(0) J'aime
da_yeti
Comme toi, je ne comprends pas cet acharnement à rester faire banquette dans les pires équipes NBA. Surtout quand tu tournes à moins de 40% aux tirs. Deux indices qui devraient leur faire comprendre qu'ils n'ont pas le niveau. La marche Betclic / NBA est vraiment très haute. Le microcosme français voit la proA et le niveau de nos jeunes bien plus haut que ce qu'il n'est. Gamins, faites vos preuves au moins en proA (= être dans les 2 leaders de votre équipe - donc avoir des responsabilités et les assumer - être un 2way player élite. Si tu n'es qu'un rôle player de ProA, comment peux-tu penser que tu seras un joueur majeur de NBA ?!?) voir en Euroleague, avant de traverser l'atlantique. Des Tony Parker capable de jouer et performer en NBA à 19 ans, même chez les ricains il n'y en a quasiment pas ...
Répondre
(0) J'aime
jc87- Modifié
Sur ses trois dernières saisons NBA il a gagné environ 6 millions de dollars. Je crois qu'il n'y a pas grand chose de plus a comprendre...
Répondre
(0) J'aime
halle_37
Bien triste 😭😭 on a grillé nos meilleurs prospect à la mène avec ce raisonnement......
(0) J'aime
lou_grand
Comme Ntilikina ou Hayes... Faut pas chercher plus loin le désert à la mène de l'Equipe de France.
(0) J'aime
kolmiben
Wouah son % au tir est quand même assez catastrophique. En gros il n’a aucun point fort, pas adroit, pas défenseur, je sais même pas si ça pourrait aller en Euroleague ! Pour ne pas flinguer sa côte il ferait peut être mieux de rester en G-League finalement, et se refaire la confiance avant de revenir en Europe.
Répondre
(0) J'aime
da_yeti
Il fait parti du wagon de jeunes qui partent trop tôt en NBA. Ceux pour qui la marche est bien trop haute. 4 années dans des équipes nulles où il n'a pas réussit à trouver du temps de jeu régulier. On voit aussi qu'il n'a pas le niveau sur son % au tirs. Pour sa carrière, il est grand temps de revenir à un niveau plus faible ou il pourra s'exprimer, retrouver confiance, puis recommencer à progresser (Betclic voire Euroleague dans une équipe où il est sûr d'avoir du temps de jeu et des responsabilités) Est-il capable d'avoir cette lucidité ? Est-il capable ensuite de se mettre au travail pour développer son potentiel ? (j'ai peur que non en me rappelant sa dernière année à l'ASVEL et sa non progression en NBA depuis). Un retour à l'ASVEL peut effectivement faire du bien aux 2 parties. L'ASVEL a besoin d'un second meneur avec Paris Lee pour décharger Nando de la création. L'ASVEL a besoin de jeunes (cet effectif de papys qui n'a plus ni les cannes ni la lucidité en fin de match pour gagner en Euroleague !?!). Théo a besoin de temps de jeu, de responsabilités, à un niveau moins intense que la NBA (et il doit surtout se faire violence en terme de charge de travail).
Répondre
(0) J'aime
thegachette
Ce serait sympa de le voir revenir. Ca nous permettrait de voir son vrai niveau, avant de partir on y croyait. Pour ceux qui ne comprennent pas, il est allé tenter son rêve la NBA et au passage il a ramassé plusieurs millions de dollars. Micic, Vezenkov, Fontecchio viennent d'arriver après avoir dominer en Europe et se cassent les dents... Bref, y a pas de recette miracle pour réussir en NBA... Généralement ceux qui réussissent y arrivent assez jeune : Jokic et Giannis, Dirk avant n'ont pas forcément tout cassé en Europe avant de finir MVP NBA... Inversement des gars dominant en Europe qui s'y sont imposé en arrivant après 25 ans y en a quasiment aucun.
Répondre
(0) J'aime
da_yeti
y a un gouffre entre 19 ans et 25 ans. D'autant plus que la maturité entre aussi en compte (je ne parle pas de maturité dans le jeu, mais dans la vie). Bien que ce soit la norme actuellement, peu de joueurs s'imposent en NBA en y arrivant à 19 ans (ressortir 3-4 noms par rapport à tous ceux qui se sont plantés, américains compris, pour en faire une vérité est faux). Attendre 2-3 ans en Europe serait bénéfique.
Répondre
(0) J'aime
lou_grand
Un retour à l'ASVEL ? Donc une régression après un échec : il reconnaît que son choix NBA n'était pas le bon (outre la thune, ok), qu'il n'a pas progressé et qu'il reviendrait à ce qu'il était lorsqu'il est parti (une rotation au poste 1). Y'a pas à dire, il a des conseillers exceptionnels ! Nouvel exemple de l'aveuglement de trop d'acteurs du basket français (coaches, joueurs, journalistes, anciens...) : dès qu'un gamin fait une bonne saison en rotation, il devient un joueur NBA en puissance qui va tout casser. Malheureusement, des échecs en NBA puis un retour dans l'anonymat en Europe, on peut en citer une palanquée ! Au contraire, combien de Français y ont réussi en gagnant des titres ou en étant joueur dominant de leur franchise ? Moins de 10.
Répondre
(0) J'aime