Logo Bebasket
Recherche
Recherche
Logo Bebasket
  • À la une
  • Betclic Élite
  • Pro b
  • National
  • Coupes d'Europe
  • Équipe de France
  • Jeunes
  • Féminines
  • Interviews
  • Hooper
  • Camps

Thomas Hieu-Courtois officialisé à Nantes, Assane Ndoye devrait suivre

Crédit photo :

Après l’officialisation de son directeur sportif Antoine Michon, le Nantes Basket Hermine a annoncé la signature de Thomas Hieu-Courtois (2m, 26 ans) pour les deux prochaines saisons. L’ailier-fort martiniquais n’arrive pas en terre inconnue puisqu’il avait déjà travaillé avec Jean-Marc Dupraz à Lille, entre 2019 et 2020. Aperçu en fin de saison dernière avec la SIG Strasbourg en Betclic ÉLITE (5 matchs), il possède une solide expérience dans la division. Blois, Aix-Maurienne et Lille… Il a disputé six saisons en Pro B. Sa dernière, toujours avec Lille, est d’ailleurs la plus aboutie : en 29 matchs, il tourne à 12,7 points à 47,3 % de réussite aux tirs, 5,8 rebonds et 2,8 passes pour 14,1 d’évaluation en 26 minutes. 

« Un joueur qui a encore une belle capacité de développement »

« C’est un joueur avec une réelle évolution dans son jeu depuis 3/4 saisons », explique Jean-Marc Dupraz dans le communiqué du club. « Thomas est un JFL (Joueur Formé Localement) référencé sur le poste 4 et, au-delà d’être d’un joueur majeur de la division, c’est sa polyvalence que je trouve intéressante : un poste 4 qui peut évoluer sur les postes 3 et 5. Il dispose encore d’une marge de progression et s’inscrit dans la démarche du club d’évoluer avec un joueur qui a encore une belle capacité de développement. »

LIRE AUSSI. Samir Gbetkom (Vichy-Clermont) attendu à Chalon-sur-Saône

Le NBH semble prioriser le marché des JFL puisque selon nos informations, Assane Ndoye (1,96 m, 26 ans) devrait passer de la Haute-Vienne à la Loire-Atlantique. De Limoges à Nantes. Débarqué au Cercle-Saint-Pierre après trois dernières saisons à Chalon-sur-Saône, il a eu loisir à retrouver Romain Chenaud, son formateur à l’Élan. Le natif de Nogent-sur-Marne (Val-de-Marne) a été le facteur X du CSP : capable d’être très bon un jour et de passer à côté le lendemain. Au-delà de ses statistiques (5,5 points à 53,3 % de réussite aux tirs et 2,4 rebonds pour 5,7 d’évaluation en 14 minutes), c’est sa polyvalence et cette capacité à jouer du poste 3 au poste 5 qui a dû séduire.

Après une saison 2021-2022 très décevante, le NBH repart sur un nouveau cycle avec sa doublette Antoine Michon – Jean-Marc Dupraz. Thomas Hieu-Courtois en est la première pierre et Assane Ndoye devrait suivre et rejoindre Terry Smith et Kévin Dinal, toujours sous contrat avec le NBH.   

Commentaires


Veuillez vous connecter afin de pouvoir commenter ou aimer
Connexion