Tomas Kyzlink, « une arme supplémentaire pour Limoges »

Crédit photo : Guilherme Amorin

Le Limoges CSP a officialisé la signature de l'international tchèque Tomas Kyzlink. Le directeur sportif Kevin Anstett et le coach Massimo Cancellieri donnent leur avis sur cette arrivée.

Lundi soir, le Limoges CSP a officialisé la signature de Tomas Kyzlink (1,93 m, 29 ans). L’ancien joueur de la JL Bourg est attendu dans les jours à venir dans le Limousin. Cependant, Massimo Cancellieri et son staff ne pourront pas l’aligner pour les trois matches qui attendent le Cercle Saint-Pierre sur les quatre prochains jours : ce mardi à Ludwigsbourg pour le play-in de la Ligue des Champions, jeudi à Roanne en match en retard de la 13e journée de la Betclic ELITE et enfin samedi contre Bourg-en-Bresse pour la 16e journée de championnat. Quoi qu’il en soit, il va ramener du sang neuf à un effectif actuellement amputé de Lucas Ugolin. Les débuts de l’international tchèque avec le CSP sont attendus à Beaublanc le mercredi 11 janvier lors du match retour à Ludwigsbourg.

« Nous avions décidé de prendre notre temps pour trouver un joueur pour finir notre effectif pour la saison, a expliqué le directeur sportif Kevin Anstett. Les recherches ont été longues et compliquées pour trouver ce joueur avec passeport mais notre patience a servi car nous avons pu signer Tomas. Tomas sort d’une bonne saison avec Bamberg et d’un bon Euro avec la République tchèque durant lequel il s’était blessé sur le dernier match contre la Grèce ; ce qui explique le fait qu’il n’avait pas joué cette saison avant de reprendre avec l’équipe nationale durant la fenêtre de novembre. Tomas est un arrière avec de la taille et un bon QI basket. Sa polyvalence dans son jeu sera une arme supplémentaire pour notre équipe. Je suis très satisfait de son arrivée et j’ai hâte de voir l’équipe au complet sur cette deuxième partie de saison. »

Massimo Cancellieri va avoir sous ses ordres un joueur supplémentaire qui ne va pas perturber l’équilibre trouvé peu à peu en fin d’année 2022.

« Pour nous, il était très important d’avoir un nouveau joueur du point de vue des rotations afin de prévenir l’avenir et garder l’énergie suffisante pour le sprint final du championnat. Un point sur lequel nous avons été vigilants est le fait de trouver un joueur qui ne change pas l’alchimie du groupe. Tomas a presque 30 ans, une connaissance du basket européen et il peut aider tout en étant complémentaire par rapport aux autres membres de l’équipe. »

par

TAG

Qui a écrit ce papier ?

Gabriel Pantel-Jouve

BEBASKET

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

commentaires