Logo Bebasket
Recherche
Recherche
Logo Bebasket
  • À la une
  • Betclic Élite
  • Pro b
  • National
  • Coupes d'Europe
  • Équipe de France
  • Jeunes
  • Féminines
  • Interviews
  • Hooper
  • Joueurs

Trois semaines après la Leaders Cup, Bourg doit « retrouver sa motivation »

Mercredi soir, la JL Bourg a été dominée par la Joventut Badalone (65-86). Depuis la finale de la Leaders Cup, l'équipe de Frédéric Fauthoux a perdu trois matches. L'entraîneur attend une réaction de son groupe.
Trois semaines après la Leaders Cup, Bourg doit « retrouver sa motivation »
Crédit photo : Jacques Cormarèche

Depuis la finale de la Leaders Cup suivie de la trêve internationale, la JL Bourg a enchaîné trois défaites. Les Bressans ont perdu contre Bursa en milieu de semaine dernière avant d’encaisser 99 points à Cholet et de subir mercredi soir contre Badalone (65-86) en EuroCup. Après une bonne première mi-temps (39-40), les joueurs de Frédéric Fauthoux ont été dépassés par les Catalans pour finir à -21. « On n’est pas prêt à jouer sur des matches comme ça, a regretté le technicien béarnais. On était prêt il y a trois semaines. A nous de retrouver le niveau de jeu, la volonté et la motivation qui étaient la nôtre. » Il aurait notamment espéré que son équipe puisse baisser le rendement d’Ante Tomic, lui qui a fini à 22 points à 10/11 aux tirs, 8 rebonds, 5 passes décisives et 2 fautes provoquées pour 31 d’évaluation en moins de 21 minutes. « Il fait un gros chantier, ce qui est dommage c’est qu’on ne le challenge pas. On a été trop spectateur. Si on veut gagner des matches de haut-niveau, on ne peut pas se permettre d’accepter », continue l’ancien coach de Levallois. Il espère que son groupe va se ressaisir face à Blois, un adversaire à sa portée, ce samedi en Betclic ELITE. Pour cela, il faudra changer son approche mentale de la rencontre. « L’état d’esprit de ce (mercredi) soir ne me convient pas du tout, poursuit Le Petitou. A Cholet c’était un peu ça en première mi-temps. A nous de réagir vite car je n’ai pas envie d’avoir une longue traversée du terrain pendant trois mois. L’équipe ne mérite pas ça. »

Commentaires


Veuillez vous connecter afin de pouvoir commenter ou aimer
Connexion