Un ancien joueur d’Orléans et Nancy MVP du championnat chinois

En 2013, Philippe Hervé décidait de faire venir Darius Adams (1,85 m, 29 ans), un arrière/meneur américain qui avait un C.V. peu séduisant (un curcus universitaire en 2e division NCAA, un début de carrière professionnelle au Venezuela puis en Ukraine). En 4 matchs, le natif de Decatur (Illinois) n’a pas flambé, tournant à 6,5 points à 38% de réussite aux tirs, 2,3 passes décisives et 2 balles perdues en moins de 16 minutes. On était loin de se douter qu’il aurait devant lui droit à une grosse carrière.

Son explosion a vu le jour la saison suivante. Avec 18 points de moyenne en première division allemande, il a été élu meilleur attaquant de BBL de l’exercice 2013/14. Il a alors signé au SLUC Nancy, qui jouait alors l’EuroCup. Sous les ordres d’Alain Weisz, il y a confirmé avec 18,3 points, 3,6 rebonds, 3,7 passes décisives et 4,4 fautes provoquées en Pro A au point de signer à Vitoria en décembre. Avec Vitoria, il s’est affirmé comme un scoreur de top niveau dans une équipe compétitive (Final Four 2016).

Depuis, il fait fructifier son talent offensif dans le célèbre championnat chinois, la CBA, où il se mesure à des locaux mais également d’anciens joueurs NBA. Avec 36,6 points de moyenne, 7,5 rebonds et 8,4 passes décisives, il vient d’être élu MVP de la saison 2018/19. Avec 33 victoires et 13 défaites, son équipe, Xinjiang, est déjà qualifié pour les quarts de finale des playoffs.

par

Qui a écrit ce papier ?

Rédaction Bebasket

BEBASKET

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

commentaires