Un déficit estimé à 2 millions d’euros à l’Élan béarnais !

L’Élan béarnais est-il en grand danger ? En marge de la défaite de l’équipe professionnelle, La République des Pyrénées a appris que le déficit du club s’était considérablement creusé ces derniers mois, malgré l’apport des actionnaires américains (qui auraient finalement moins investi que prévu). Il pourrait même atteindre les 2 millions d’euros en fin de saison (sur un budget estimé à 7,8) !

L’exemple Sadio Doucouré

Alors que le club était censé retrouver sa gloire d’antan sous l’impulsion du groupe d’investisseurs CounterPoint Sports Group, les problèmes internes se sont accumulés en coulisses. Cela a commencé dès la présaison 2021-2022. Le staff avait ciblé l’ailier Sadio Doucouré et les deux parties s’étaient mis d’accord pour travailler ensemble cette saison. Sauf qu’une fois le natif de Corbeil-Essonnes sur place, la direction a finalement préféré engager un autre ailier, Giovan Oniangue, et a fait en sorte que le contrat de l’actuel poste 3 de Fos Provence ne soit pas validé. Un procédé qui a entraîné la condamnation de l’EBPLO devant le conseil de prud’hommes en avril, selon nos informations. L’Élan béarnais, qui a toutefois fait appel, doit lui verser l’intégralité de son salaire de la saison 2021-2022 ainsi que 15 000 euros d’indemnités.

Les prochains jours pourraient révéler d’autres cadavres cachés dans les placards lors de premiers mois d’une nouvelle ère finalement moins idyllique que prévu…


Sadio Doucouré avec Fos, contre l’EBPLO d’Ada Sané, un joueur recruté en cours de saison
(photo : Sébastien Grasset)

par

Qui a écrit ce papier ?

Gabriel Pantel-Jouve

BEBASKET

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

commentaires