Logo Bebasket
Recherche
Recherche
Logo Bebasket
  • À la une
  • Betclic Élite
  • Pro b
  • National
  • Coupes d'Europe
  • Équipe de France
  • Jeunes
  • Féminines
  • Interviews
  • Hooper
  • Joueurs

Victor Wembanyama (33 points) rayonne et stoppe les Brooklyn Nets en prolongation

NBA - Victor Wembanyama et les San Antonio Spurs ont empoché leur 15e victoire de la saison face aux Brooklyn Nets (122-115, a.p.). Un succès acquis en prolongation, où Wemby a réalisé un contre décisif dans les dernières secondes, au coeur d'un match très complet pour l'intérieur français (33 points).
Crédit photo : Lilian Bordron

« Tous mes meilleurs vins sont plus vieux que Victor. Pour de vrai. » Mais sont-ils aussi bons ? L’entraîneur des San Antonio Spurs, Gregg Popovich, ne s’est pas attardé plus longtemps sur la question. Le match de Victor Wembanyama face aux Brooklyn Nets n’est pas un millésime rare, tant le natif du Chesnay banalise l’extraordinaire. Mais le cépage de ce dimanche soir est de plutôt bonne qualité. Avec 33 points, 15 rebonds, 7 passes décisives et 7 contres, le pivot français a été l’un des grands artisans de la victoire des Spurs. Revenus d’un déficit de 10 points dans le dernier quart-temps, Wemby et ses coéquipiers sont ensuite parvenus à éteindre l’équipe new yorkaise en prolongation (122-115, a.p.).

Victor Wembanyama maintient les Spurs dans la partie

Victor Wembanyama a rayonné sur la fin de match face aux Brooklyn Nets. (Photo : Lilian Bordron)

Cela partait pourtant mal pour les San Antonio Spurs, à l’occasion de leur 2e et dernier match délocalisé à Austin (Texas). Comme face à Denver deux jours plus tôt, les visiteurs, dont l’Allemand Dennis Schröder (19 points et 7 passes décisives) en tête, profitaient des largesses défensives des Spurs. Déjà en début de match, ces derniers étaient maintenus par leur superstar française, auteur de huit des dix premiers points. Si Victor Wembanyama, bien secondé par l’arrière Keldon Johnson pour son 2e match de reprise (24 points dont 5/8 à 3-points), a contribué tout au long de la partie, il a surtout été décisif en fin de partie.

« Il devient de plus en plus solide »

Avec 13 points et 3 contres cumulés sur le 4e quart-temps et la prolongation, il a d’abord permis d’arracher cette dernière période avec un reverse alley-oop pour égaliser à moins de 120 secondes de la fin du temps réglementaire (107-107). Par la suite, quand son équipe était encore devant en prolongation dans la dernière minute, il a contré un tir du meneur allemand des Nets. D’abord sifflé comme goaltending, avant que les arbitres ne revoient leur jugement après visionnage de la vidéo (115-116). Une action clé qui a permis aux Spurs, dans une ambiance électrique au Moody Center, de terminer la partie sur une série de 10 points à 0 (122-115, a.p.).

« Il devient de plus en plus solide, de plus en plus discipliné, de plus en plus habitué au contact et à l’attention qu’il reçoit, soulignait Gregg Popovich en conférence de presse. C’est une position difficile pour lui, mais il la gère avec classe et avec beaucoup d’intelligence. »

Avec cette victoire contre Brooklyn, Victor Wembanyama et les Spurs décrochent ainsi leur premier succès à domicile acquis le 4 mars contre les Indiana Pacers. Et comme le week-end dernier à San Francisco contre Golden State, l’international français va pouvoir aborder une nouvelle semaine avec une victoire dans la besace, la 15e de la saison. C’est toujours mieux ainsi…

À Austin (Texas),

Commentaires


Veuillez vous connecter afin de pouvoir commenter ou aimer
Connexion
lulutoutvert
Je suis impatient de voir quelle équipe, Popovich, va monter l'année prochaine. Savoir quels seront les apports (surement supérieurs aux joueurs actuels) qui feront progresser l'équipe.
Répondre
(0) J'aime
fussoire38
quand même... il fait des actions de fou, vu son age et vu sa taille, quelle dextérité ! ca va donner quoi dans 5-6 ans ??
Répondre
(0) J'aime
tony9
Il est au-delà des attentes, incroyable
Répondre
(0) J'aime