Logo Bebasket
Recherche
Recherche
Logo Bebasket
  • À la une
  • Betclic Élite
  • Pro b
  • National
  • Coupes d'Europe
  • Équipe de France
  • Jeunes
  • Féminines
  • Interviews
  • Hooper
  • Joueurs

Victor Wembanyama – Chet Holmgren : des retrouvailles qui ont tenu toutes leurs promesses

Face à Chet Holmgren, son principal rival pour le titre du rookie de l'année, Victor Wembanyama a livré un match solide. Le Français a signé son 19e double double de la saison avec 24 points et 12 rebonds en 28 minutes alors que son rival américain a été un peu plus discret avec 17 points et 9 rebonds. Les Spurs, de retour au Frost Bank Center après cinq matchs sur la côté Est, ont confirmé leur progrès face à OKC, leader surpris de la conférence Ouest, mais se sont largement inclinés après une deuxième mi-temps ratée (140-114).
Victor Wembanyama – Chet Holmgren : des retrouvailles qui ont tenu toutes leurs promesses
Crédit photo : Théo Quintard

Chacun de leur affrontement est spécial. Le deuxième duel Victor Wembanyama – Chet Holmgren en NBA, après avoir croisé le fer en finale de la Coupe du monde U19 en 2021, a tenu toutes ses promesses. Si défaite des Spurs il y a, c’est surtout le pivot français qui a marqué des points dans la course au titre de rookie de l’année. Discrets il y a deux mois pour leur premier affrontement dans la grande ligue lors de l’In-Season Tournament (victoire d’OKC, 87-123), les deux rivaux ont cette fois été les deux protagonistes de leur équipe (victoire d’OKC 140-114).

Un 19e double double pour Victor Wembanyama

Victor Wembanyama, tranchant d’entrée, a confirmé sa forme olympique depuis quelques matchs et ce devant le staff de l’équipe de France (Vincent Collet, Rudy Nelhomme et Boris Diaw). Wemby a signé son 19e double double avec 24 points (9/18 aux tirs), 12 rebonds, 4 passes et 4 contres en 28 minutes alors que l’ailier-fort américain s’est signalé avec 17 points, 9 rebonds et 4 passes décisives. Surtout, le n°1 de la dernière Draft a remporté plusieurs duels face à son homologue minnésotain, notamment lors d’une longue séquence au début du quatrième quart-temps, alors que la rencontre était pliée. Le natif du Chesnay a même dunké sur l’ancien joueur de Gonzaga (NCAA) quand celui-ci a plutôt profité des mismatches pour faire monter son nombre de points.

LIRE AUSSI. « C’est spécial » : Joel Embiid (70 points) rentre dans l’histoire face aux Spurs et Victor Wembanyama

Auteurs d’une première mi-temps pleine face aux leaders de la conférence Ouest (31 victoires – 13 défaites), les Texans ont accroché leurs voisins du Thunder avant de revenir du vestiaire, sans énergie, sans envie défensive. « J’ai l’impression qu’on se rapproche [des équipes du top niveau] mais parfois, on s’en éloigne », résume Wemby. « Il y a des hauts et des bas mais on s’améliore, on est sur la bonne voie. » A contrario, OKC, deuxième franchise la plus jeune de NBA cette saison derrière… San Antonio, est leader de la conférence Ouest (avec 31 victoires et 13 défaites) a bien emprunté la voie du succès.

Focus sur le duel Victor Wembanyama – Chet Holmgren à lire dans la journée sur BeBasket.

Commentaires


Veuillez vous connecter afin de pouvoir commenter ou aimer
Connexion