Vincent Collet se méfie de Nancy, « une vraie bonne équipe qui a été rééquilibrée »

Crédit photo : Sébastien Grasset

Co-leader de Betclic ELITE, les Metropolitans 92 jouent chez un promu, le SLUC Nancy, ce samedi soir. Vincent Collet se méfie du SLUC qui a signé un bon début de saison.

C’est avec le statut de co-leader que les Metropolitans 92 s’apprêtent à affronter Nancy, dans un Palais des Sports Jean Weille à guichets fermés. La tâche ne s’annonce pas simple pour l’équipe de Vincent Collet, qui doit se passer de deux joueurs, Ibrahima Fall Faye et Armel Traoré.

« C’est un match qui s’annonce difficile à l’extérieur pour plusieurs raisons. La première est évidente, c’est la blessure grave d’Ibrahima Fall Faye de dimanche qui nous privé d’un joueur majeur dans le secteur intérieur. Ça nous fragilise, d’autant plus qu’elle est consécutive à celle d’Armel Traoré de la semaine précédente. Donc ça nous fait deux joueurs en moins. Depuis lundi on cherche un pigiste pour remplacer Ibrahima, mais malheureusement on n’a pas encore trouvé. Le marché est très tendu en ce moment, donc on va devoir faire sans. »

De plus, le SLUC réalise un bon début de saison (4 victoires et 5 défaites) pour son retour en Betclic ELITE. Du coup, le sélectionneur de l’équipe de France masculine est sur ses gardes :

L »C’est une vraie bonne équipe qui a été rééquilibrée. Les arrivées de Mike Scott, qui a remplacé Donte Grantham, et de Darrin Govens, font pour moi de Nancy une bonne équipe de notre division. C’est une équipe à vocation offensive qui va devenir redoutable à domicile, contre nous probablement mais aussi contre les autres. Les derniers résultats le montrent. Il y a la victoire au Portel qui était un match difficile qu’ils sont allés chercher. Ils restent sur une petite série. Ils ont gagné contre Nanterre en Coupe de France alors qu’ils avaient perdu en championnat il y a un mois avec une configuration différente. En l’occurrence, le changement Grantham/Scott y est pour quelque chose. Autant Grantham avait été transparent il y a quelques semaines, autant Scott a beaucoup impacté l’équipe des Hauts-de-Seine. »

Entre-deux à 20 heures ce samedi soir dans une ambiance qui s’annonce très chaude.

par

TAG

Qui a écrit ce papier ?

Gabriel Pantel-Jouve

BEBASKET

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

commentaires