Vincent Loriot (Le Mans) : « La promo 2021-2022 de Nanterre est à l’image de Pascal Donnadieu »

Après avoir battu les Metropolitans 92 samedi (83-65), Le Mans s’attaque à l’autre formation des Hauts-de-Seine, Nanterre 92. C’est une nouvelle fois le MSB qui reçoit, sans doute sans Valentin Chery, qui a reçu un coup à la nuque samedi contre les Mets. Le staff sarthois se méfie de l’équipe de Pascal Donnadieu qui semble avoir retrouvé, dans son effectif 2021-2022, les ingrédients qui ont fait son succès sur la dernière décennie : de l’enthousiasme, de l’agressivité, de la course, de l’espace grâce à de nombreux shooteurs sur le parquet et des intérieurs roulant forts vers le panier. C’est en tout cas l’avis du directeur sportif du MSB, Vincent Loriot – qui avait voulu faire venir Pascal Donnadieu au milieu des années 2010 -, interrogé par Ouest-France :

« A la différence de l’année dernière, où Pascal Donnadieu avait une équipe qui ne lui ressemblait pas, la promo 2021-2022 va être à son image. Il retrouve ce qui fait son ADN. Avec des menaces très importantes à tous les postes sur le tir et des grands 5 (pivots) qui roulent vers le cercle et aspirent les défenses et libérent les shooteurs. »

En cas de victoire, l’équipe d’Elric Delord aurait déjà battu deux candidats aux playoffs de Betclic ELITE. Ce qui représenterait un départ réussi après une présaison compliquée. Entre-deux à 20 heures à Antarès.

par

Qui a écrit ce papier ?

Gabriel Pantel-Jouve

BEBASKET

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

commentaires