A 37 ans, Emilie Gomis fait le choix de ne pas reprendre la compétition

Voilà ce qui s’annonce comme une retraite sportive. A 37 ans, et après deux dernières saisons au niveau amateur au BC Chauray dans les Deux-Sèvres (79), Emilie Gomis a décidé de ne pas reprendre de licence afin d’évoluer en Nationale 3 féminine annonce-t-elle dans une entrevue donnée à Ouest-France. Et elle n’ira pas ailleurs. Reste toutefois à acter sa retraite, ce qui n’est pas encore fait car la vice-championne olympique 2012 semble encore hésitante.

« Ce qui est sûr, c’est que je ne prendrai aucune licence ailleurs. Pour le reste, je l’ai déjà dit, je vais d’abord prendre un peu de recul avant de prendre une décision définitive. Je reste en tout cas très attachée au BCC qui m’a permis, en quelque sorte, de bien terminer ma carrière, surtout, et c’est pour moi très important, dans la convivialité. « 

En cours de formation au CDES de Limoges, elle veut désormais aider le BC Chauray à gravir les échelons.

« Le BCC reste une entité amateur mais son fonctionnement est très professionnel . Là encore, en lien avec Christophe (Pontcharraud, l’entraîneur, NDLR) qui possède une expérience à l’international, j’ai un rôle à jouer dans la structuration du club et la façon dont il faut avancer. Le plan c’est d’arriver en N1 dans les trois ans à venir. Au fond de moi, sincèrement, j’ai envie que ce club bascule dans le milieu professionnel. Il faut faire les choses graduellement, avancer étape par étape mais tous les feux sont déjà au vert. Une nouvelle salle va sortir de terre, tout le monde s’investit, la ville, le président, les bénévoles. »

par

Qui a écrit ce papier ?

Gabriel Pantel-Jouve

BEBASKET

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

commentaires