Alexandre Mendy signe l’action de sa carrière (vidéo), Chartres laisse filer Rennes

Crédit photo : ESSM Le Portel

Avant la trêve, la 9e journée de Nationale 1 s'est terminée samedi. Sans avoir joué, Rennes en est le grand gagnant, tandis qu'Alexandre Mendy a fait chavirer la salle de Berck par un dunk au buzzer.

La vidéo est de trop faible qualité mais combien de temps restait-il à l’horloge quand Luidgy Laporal est allé contrer la dernière tentative de Calvin Jubenot ? Quatre secondes ? Assez, en tout cas, pour qu’Alexandre Mendy sprinte plus vite que tous les joueurs de Vitré afin d’aller planter un dunk rageur d’une main au buzzer, offrant la victoire à Berck (82-80). Soit, vraiment, l’action d’une carrière pour le plus ancien des Nordistes, au club depuis 2016, vainqueur du Trophée Coupe de France en 2017 avec l’ABBR. Surtout qu’elle ponctue un scénario absolument improbable, où le promu était encore mené de 19 points à moins de six de la fin (58-77, 35e minute) ! Mais le trio Alexandre Moisy – Olukayode Ajenifuja – Thomas Tshikaya a ensuite fait des miracles, permettent à l’enfant de l’Élan Béarnais de s’envoler vers le cercle. À revoir, ici, à partir de 59’30 pour la dernière possession de l’Aurore.

L’autre grand gagnant de la soirée est Rennes. Sans avoir joué, l’URB a fait le break en tête de la Poule A, comptant désormais deux victoires sur tous ses concurrents, puisque Chartres a été surpris à domicile par Loon Plage, l’autre promu nordiste qui détonne en ce début de saison. Avec 27 points à 8/17, 7 rebonds et 4 interceptions, Christopher Dauby a été exceptionnel pour porter l’ASLP dans le dernier quart-temps (31-20, 81-69 au final). De fait, quatre équipes sont regroupées à la deuxième place avec trois défaites en neuf rencontres : Toulouse, Challans, Chartres et Loon Plage.

Rennes épate, la boulette d’Andrézieux, Dadiet inarrêtable

Abdel Sylla réveille Tours

Loin derrière, Tours retrouve des couleurs. Si le TMB affiche toujours un bilan indigne de son statut (3v-6d), l’équipe de Thomas Drouot vient d’enchaîner son deuxième succès de rang, et sans sourciller (91-58 face aux Sables). Dans l’attente de Scott Suggs, la première recrue Abdel Sylla a fait énormément de bien : 14 points à 100%, 7 rebonds et 2 interceptions en 20 minutes.

Les résultats de la Poule A :

  • Rueil – Rennes : 79-95
  • Toulouse – Challans : 92-82
  • Pôle France – Lorient : 53-66
  • Poitiers – Tarbes-Lourdes : 100-78
  • Tours – Les Sables : samedi à 20h
  • Berck – Vitré : 82-80
  • Chartres – Loon Plage : 69-81

Pont-de-Chéruy, malgré Dioumassi…

En difficulté depuis le début de la saison, LyonSO n’a pas réussi à s’offrir le derby rhodanien face à Pont-de-Chéruy (72-82). Pourtant, l’équipe satellite de l’ASVEL a bénéficié d’un coup de boost inattendu avec l’acte de naissance de Tamsyr Dioumassi (23 ans) sur la scène professionnelle. Le fils de Makan a marqué 20 points, soit le double de son ancien record en NM1 (avec Les Sables en octobre 2021). Mais avec l’abattage d’Ismael Cadiau (14 points, 8 rebonds et 7 passes décisives), le SOPCC a prouvé qu’il était à ranger dans les bonnes équipes de la division cette saison (6v-3d).

Enfin, Cergy-Pontoise a aisément remporté un duel du milieu de tableau contre Besançon (94-69). Si les deux équipes sont désormais à égalité (4v-5d), il n’y a pas eu photo samedi dans le Val d’Oise. Les Spartiates ont notamment été porté par Adrien Thimon, auteur de 26 points.

Les résultats de la Poule B :

  • Mulhouse – Hyères-Toulon : 98-66
  • Rouen – Feurs : 88-71
  • Kaysersberg – Andrézieux-Bouthéon : 96-83
  • Caen – Orchies : 81-76
  • Le Havre – Boulogne-sur-Mer : 100-95 (a.p.)
  • Pont-de-Chéruy – LyonSO : 82-72
  • Cergy-Pontoise – Besançon : 94-69

par

TAG

Qui a écrit ce papier ?

Alexandre Lacoste

BEBASKET

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

commentaires