ASVEL – Basket Landes : un premier affrontement trois jours avant Bercy

Crédit photo : Basket Landes

LFB - A cinq jours de la finale de la Coupe de France face à l’ASVEL Féminin, récent vainqueur de l’EuroCup, Basket Landes va se frotter une première fois à son adversaire ce mercredi pour le compte de la 20e journée de LFB avant de les retrouver à Bercy pour tenter de glaner un second titre consécutif.

A cinq jours d’une deuxième finale consécutive en Coupe de France, Basket Landes, tenant du titre, va jouer un premier round en LFB ce mercredi soir pour le compte de la 20e journée face à son adversaire de samedi, l’ASVEL Féminin. Une répétition qui donnera le ton avant la bataille à Bercy comme l’a expliqué la présidente du club landais Marie-Laure Lafargue.

« Même si on joue Lyon en milieu de semaine, l’oeil est logiquement plus porté sur la finale de samedi. Pas que celui de mercredi n’ait pas d’importance. J’ai invité la présidente de Lyon à reposer ses joueuses mercredi (rires). Les filles et le staff, des deux côtés, auront une semaine un peu tordue, lorgnant forcément la finale. Mais elles ont la dalle. Huit d’entre elles ont déjà vécu cette expérience-là l’an dernier et ont raconté à celles qui n’étaient pas là ce que ça représentait. Et puis il y a cette excitation particulière du contexte d’une finale. On ne vivra jamais la même chose que l’année dernière pour plein de raisons, mais on a quand même un capital expérience sur ce moment-là qui ne donne qu’envie de se jeter dedans à corps perdu », a déclaré Marie-Laure Lafargue à Sud Ouest.

Si Basket Landes a mal débuté en championnat tout s’est bien passé en Coupe de France malgré une petite frayeur en demi-finale face à Illkirch. Les Landaises vont défendre bec et ongles leur titre face à une équipe de l’ASVEL qui voudra l’emporter pour réaliser son rêve de triplé. Comme l’an passé face à Bourges, Céline Dumerc et son équipe pourront compter sur le soutien indéfectible de leurs supporters qui viendront encore en nombre. 1 200 supporters ont déjà prévu de faire le déplacement. La fête promet d’elle belle dans une Arena de Bercy qui sera encore pleine comme un oeuf.

par

TAG

Qui a écrit ce papier ?

Théo Tetard

BEBASKET

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

commentaires