Autoritaire, la JL Bourg ne laisse aucune chance à Pau

53 à 27. La JL Bourg a joué comme dans un rêve en première mi-temps au Palais des Sports de Pau, une salle où l’Elan Béarnais restait sur 12 victoires de suite en Jeep ELITE. Les joueurs de Laurent Vila ont bien tenté de revenir après la pause mais ils sont partis de trop loin. Ils ont perdu 85 à 74.

Les Bressans ont donné le ton d’entrée de jeu, s’appuyant notamment sur Zach Peacock et Youssou Ndoye pour prendre les devants (9-18). Pendant que Vitalis Chikoko regardait le match depuis le banc à cause de deux fautes rapides, Mike Moser et Garrett Sim faisaient exploser les compteurs à grands coups de 3 points. Rob Gray a ajouté deux missiles derrière l’arc pour porter la marque à 21-45. Mais la démonstration de la JL Bourg n’était pas encore finie. Arthur Rozenfeld au lancer et LaMonte Ulmer, d’un dunk ligne de fond après avoir débordé Digué Diawara, ont offert 26 points d’avance aux Bressans à la pause devant un Palais des Sports médusé (27-53).

Youssou N’Doye au dessus du lot

L’écart s’est avéré amplement suffisant même si Mickey McConnell et CJ Harris sont parvenus à ramener l’écart à -12 en fin de troisième quart (50-62). Mike Moser et Rob Gray de loin puis Youssou Ndoye dans la peinture ont fait le nécessaire pour reprendre leurs distances. MVP du match avec ses 21 points et 7 rebonds, le pivot sénégalais en a profité pour asseoir sa domination avec deux dunks qui ont définitivement éteint l’enthousiasme des supporters palois les plus optimistes.

Avec la victoire de Monaco, l’Elan Béarnais cède sa deuxième place et pourrait se retrouver quatrième à l’issue de la 28e journée.

par

Qui a écrit ce papier ?

Gabriel Pantel-Jouve

BEBASKET

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

commentaires