Avec un Victor Wembanyama record, l’ASVEL déroule face au Portel

Accrochés à la pause (40-31), les hommes de T.J. Parker ont pu compter sur un Victor Wembanyama exceptionnel pour faire plier l’ESSM Le Portel après la pause. L’ASVEL s’est nettement imposée (85-65) et reste solidement accrochée au trio de tête du championnat. 

Les deux tours jumelles Wembanyama – Fall au dessus du lot

Après une entame de match tonitruante (16-9, 4′), les Villeurbannais voyaient peu à peu leurs adversaires du soir refaire leur retard. En tête à l’issue d’un premier quart-temps très accroché (24-20, 10′) et portée par un excellent duo Victor Wembanyama (25 points à 10/16, dont 3/4 à trois points, 7 rebonds et 3 contres pour 27 d’évaluation en 25 minutes) – Youssoupha Fall (21 points et 4 rebonds pour 22 d’évaluation), l’ASVEL reprenait sa marche en avant dès l’entame du deuxième quart-temps. Sans complexe, les Portelois tenaient tête aux locaux et s’appuyaient sur un très bon Charles-Noé Abouo (18 points  et 3 rebonds pour 19 d’évaluation) pour rester au contact des rhodaniens dans ce premier acte. Au terme d’un première mi-temps disputée, l’ASVEL conservait les commandes (40-31, 20′).

Dans la foulée de Kaunas…

Au retour des vestiaires, le festival offensif se poursuivait du côté des rhodaniens. Inarrêtable, Victor Wembanyama, auteur de son meilleur match en Betclic ÉLITE, poursuivait son chantier et les protégés de T.J. Parker prenaient clairement leurs distances dans ce match (61-40, 27′). Déjà auteur d’une très belle performance en EuroLeague face au Zalgris Kaunas (23 d’évaluation en 28 minutes) la semaine dernière, celui qui fait fantasmer les 30 franchises NBA prouve qu’il prend une autre dimension en ce printemps, après une première partie de saison délicate et pourrie par les blessures, poursuivant ainsi sa montée en puissance. Hormis sa sortie marquante en Nationale 1 aux Docks Océane où il avait marché sur Le Havre lors de l’automne 2020 pour compiler 22 unités, l’enfant de la JSF Nanterre n’avait jamais atteint la barre des 20 points sur la scène professionnelle, devant « simplement » se contenter de trois sorties à 14 points. Autant dire qu’un soir à 25 pions marque une vraie nouvelle étape dans son développement.

Dominés dans tous les secteurs du jeu, et particulièrement dans la raquette ( les nordistes explosaient littéralement dans ce troisième quart-temps et comptaient 25 points de retard à dix minutes de la fin (71-46, 30′). Malgré une légère réaction en début de dernier quart-temps, les Villeurbannais continuaient sur leur lancée et enfonçaient le clou.

L’ASVEL l’emporte très largement (85-65) et reste solidement accrochée à la troisième place du classement (16 victoires pour 8 défaites). De son côté, l’ESSM Le Portel reste quinzième (9 victoires et 16 défaites) et devra lutter jusqu’au bout pour se maintenir dans l’élite. Surtout au vu de la dynamique récente de Fos-Provence, attendu au Chaudron pour la dernière journée du championnat…

Cliquez ici pour accéder aux statistiques de la rencontre

par

Qui a écrit ce papier ?

Alexandre Lacoste

BEBASKET

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

commentaires