Logo Bebasket
Recherche
Recherche
Logo Bebasket
  • À la une
  • Betclic Élite
  • Pro b
  • National
  • Coupes d'Europe
  • Équipe de France
  • Jeunes
  • Féminines
  • Interviews
  • Hooper
  • Joueurs

Battue, la SIG Strasbourg assure l’essentiel face à Ostende

Gagner, ou perdre de moins de 5 points, voilà ce que la SIG Strasbourg devait réaliser ce mardi soir pour assurer le deuxième place de son groupe de BCL. Si elle n’a su s’imposer, elle assure néanmoins la deuxième place avec une défaite d’un point, 91-92.

La SIG Strasbourg livre un bon début de match. Quelques ballons volés et l’écart grimpe rapidement à six points (6-0 puis 11-5, 4e). Les Alsaciens profitent bien du retard à l’allumage des Belges qui vont malgré tout vite se reprendre. Un 8-0, conclu par Phil Booth de loin pousse Lassi Tuovi à prendre le premier temps-mort du match (11-13, 6e). A ce moment-là de la partie, Ostende affiche une belle adresse (5/8), contrairement à la SIG Strasbourg (5/14). Jarell Eddie est bien présent sur le parquet mais c’est un autre shooteur au bandeau qui fait mouche quelques secondes après son entrée en jeu. Gaylor Curier se signale de loin avec deux primés, répondant aux cinq points de Levi Randolph pour placer les deux équipes à égalité après dix minutes, 25-25.

Ostende, de -8 à +13…

Il poursuit son sans faute en début de deuxième quart-temps. Avec en plus seulement deux ballons perdus en 15 minutes, l’écart augmente logiquement en faveur des locaux (41-33, 15e). La défense alsacienne va toutefois laisser quelques espaces lors des minutes suivantes. Ostende saisit l’opportunité pour grapiller, dans le sillage d’un Phil Booth quasiment parfait à la mi-temps (4/5 de loin, 15 points). Levi Randolph, l’ancien de la maison, marque au buzzer et envoie sa formation en tête à la mi-temps, 49-50.

L’avance belge va s’accentuer après la pause. Sur un primé de Randolph (54-61), Ostende reprend même (provisoirement) le deuxième place du groupe aux Strasbourgeois. La SIG Strasbourg est à la peine offensivement et la faute anti-sportive sifflée à l’encontre du capitaine, DeAndre Lansdowne, tombe au plus mauvais moment (59-69, 28e). Un écart de dix points qui ne bougera (presque) plus jusqu’à la fin du quart-temps, 62-73. Les évènements vont pourtant tourner en faveur de la SIG Strasbourg dans le quatrième quart-temps. Menée 64-77, elle renverse totalement la rencontre grâce à un 13-0, pour revenir à 77 partout. L’entraîneur d’Ostende est exclu suite à deux fautes techniques (en moins de deux minutes), tout comme Pierre-Antoine Gillet (5 fautes). Booth (30 points à 8/10, 8 passes décisives) reste un poison pour la défense alsacienne mais John Roberson (18 points à 4/10) et Matt Mitchell (14 points, 5 rebonds) permettent à la SIG Strasbourg d’assurer l’essentiel (91-92, score final).

Cliquez-ici pour accéder aux statistiques de la rencontre

Commentaires


Veuillez vous connecter afin de pouvoir commenter ou aimer
Connexion