Blois : Pour Mickaël Hay, Tyren Johnson est meilleur que lors de sa saison de MVP

2017/18… Blois réalise la surprise en devenant champion de Pro B. Son poste 3/4, l’Américain Tyren Johnson (2,02 m, 31 ans) finit lui MVP de la saison. Durant l’intersaison, sans savoir s’il allait jouer en Pro B ou Jeep ELITE, l’Américain resigne deux ans. La saison 2018/19 est cependant une vraie galère, pour lui et pour l’équipe, qui arrache finalement les playoffs d’accession, sans passer les quarts de finale cependant. Longtemps blessé, Tyren Johnson a perdu de sa superbe (13 d’évaluation en moyenne en 29 minutes, sur 23 matchs). Toutefois, il est encore sous contrat un an. Une saison où il est en train de retrouver son meilleur niveau, voire même de le dépasser selon son entraîneur Mickaël Hay, interrogé à son sujet par La Nouvelle République.

« Individuellement, il a énormément de talent, mais pour moi, il est bien meilleur qu’en 2017. Il est présent en défense, il a un registre plus complet de statistiques. Il comprend comment il peut apporter plus à l’équipe. Il a aussi gagné en maturité, au-delà même de l’aspect basket, sur l’alimentation, la récupération… Je ne lui demande pas de marquer 30 points à chaque match. Par exemple, lors de la dernière rencontre à domicile, face à Quimper, il a marqué 13 points, mais aussi pris 9 rebonds. »

Pour le moment, l’ancien joueur de Châlons-Reims et Hyères-Toulon est le meilleur marqueur de Pro B avec 19,7 points par match. Il est également le numéro 2 à l’évaluation (20,4) grâce à ses pourcentages de réussite aux tirs (51,8%, dont 43,8% à 3-points), sa présence au rebond (6,5 prises), sa lecture (2,3 passes décisives) sans oublier son agressivité (3,7 fautes provoquées). Quant à savoir si l’ADA Blois peut rééditer l’exploit de 2018 et remporter le titre, Tyren Johnson, plus assagi, reste prudent.

« C’est trop tôt, on doit progresser match après match. On n’a pas encore atteint notre meilleur niveau. On fait encore beaucoup d’erreurs, on laisse beaucoup de rebonds. (Stéphane) Gombauld fait d’énormes progrès, (Cédric) Bah aussi, (Alexis) Tanghe est un gagnant, Ben Monclar a des hauts et des bas mais quand il est au top, personne ne peut l’arrêter. C’est vraiment une de mes équipes préférées. Une chose est sûre, ça va être difficile de nous battre ! »

Ce vendredi, Blois espère rester co-leader de Pro B. Pour cela il faudra battre Rouen. Pas une mince affaire.

par

Qui a écrit ce papier ?

Rédaction Bebasket

BEBASKET

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

commentaires