Bourges ne jouera pas en EuroLeague pour la première fois depuis 26 ans !

Modèle de régularité au haut-niveau, le Tango Bourges Basket était toujours parvenu à se hisser au tour principal de l’EuroLeague depuis 1995-1996. Mais cette année les Berruyères devaient passer par un tour préliminaire pour y parvenir. Ce mercredi, elles sont tombées sur un os, Schio, qui plus est chez les Italiennes. Après un bon départ (15-22 au bout de 10 minutes), les joueuses d’Olivier Lafargue ont perdu l’avantage en cours de troisième quart-temps, avec un 11-2 encaissés (51-40). Si elles ont fait l’effort pour recoller (51-47), elles ont buté sur la défense transalpine (10 points marqués sur le dernier quart-temps) et se sont ainsi inclinées 69-57.

Sandrine Gruda a fait beaucoup de mal à ses compatriotes (21 points à 7/11 aux tirs, 9 rebonds et 2 passes décisives pour 27 d’évaluation en 33 minutes) et l’ancienne Lattoise Giorgia Sottana a également été très performante (21 points à 8/18, 5 rebonds et 5 passes décisives pour 19 d’évaluation en 36 minutes). Excellente samedi contre l’ASVEL, Isabelle Yacoubou a cette fois manqué d’adresse (3 points à 1/9 en 13 minutes).

Cliquez-ici pour accéder aux statistiques de la rencontre

Si les Tango doivent encore affronter Valence ce jeudi, elles n’auront pas la possibilité de se qualifier pour le tour principal de l’EuroLeague puisque Schio a déjà battu Valence ce mardi. Bourges devra donc se contenter de l’EuroCup, au même titre que l’ASVEL.

par

Qui a écrit ce papier ?

Gabriel Pantel-Jouve

BEBASKET

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

commentaires