Cédric Heitz (CCRB) commence à regarder derrière et parle de « pression sur le prochain match »

Cette semaine, le Champagne Châlons-Reims Basket affrontait les deux poids lourds de Jeep ELITE, l’ASVEL puis Monaco. Les deux fois, le CCRB a plus qu’embêté ses adversaires. Sauf que la formation marnaise a fini par s’incliner. Après le revers de jeudi contre Monaco (89-100), l’entraîneur Cédric Heitz a regretté la différence au nombre de balles perdues entre les deux équipes. Il a également reconnu qu’il y aurait de la pression sur le prochain match. En effet, avec ses trois défaites de suite, le CCRB n’a plus que deux victoires d’avance sur les relégables. Il faudra donc l’emporter samedi prochain à Cholet pour ne pas s’enfoncer dans les bas fonds du classement.

par

Qui a écrit ce papier ?

Rédaction Bebasket

BEBASKET

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

commentaires