Cholet n’a pas le droit à l’erreur face à Kiev

Crédit photo : FIBA Europe Cup

Défait à l’aller en Italie (73-72), Cholet n’a pas d’autre choix que de l’emporter ce mardi soir en lors de son quart de finale retour de FIBA Europe Cup face au Budivelnyk Kiev.

La victoire ou rien. L’équation est simple pour les hommes de Laurent Vila s’ils veulent rejoindre le dernier carré de la FIBA Europe Cup. À l’aller à Véroli en Italie, les Choletais se sont inclinés sur la plus petite des marges (73-72) face au Budivelnyk Kiev. A domicile, poussé par son public, Cholet Basket a l’occasion de continuer d’écrire l’une des pages de sa belle saison.

« A ce niveau-là de la compétition, toutes les équipes en ont envie. Nous concernant, cette année, on a décidé de le dire clairement. On sent qu’on a une carte à jouer. Voilà, maintenant, pour ce match retour face à Kiev, c’est 0-0 balle au centre. C’est un match à gagner et pour ça, il faut tout donner ! », avouait Laurent Vila à nos confrères de Ouest-France.

Si cette qualification est l’un des objectifs des Choletais, il faudra veiller à ne pas commettre les mêmes erreurs qu’à l’aller : contrôler le rebonds et éviter les pertes de balles.

« Dès la fin du match, on savait qu’on avait péché aux rebonds et qu’on avait aussi perdu des ballons puis donné des tirs faciles, notamment à Berhanemeskel (ex-Roanne) qui est leur gros shooteur », analysait Laurent Vila tandis que Dominic Artis concluait : « C’est un bon avertissement. On n’aura pas le droit de se relâcher. Il faudra être sérieux de la première à la dernière seconde »

En tout cas, Cholet n’aura pas le droit à l’erreur une victoire de deux points ou plus est nécéssaire pour rallier les demi-finales de la FIBA Europe Cup.

par

TAG

Qui a écrit ce papier ?

Théo Tetard

BEBASKET

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

commentaires