Logo Bebasket
Recherche
Recherche
Logo Bebasket
  • À la une
  • Betclic Élite
  • Pro b
  • National
  • Coupes d'Europe
  • Équipe de France
  • Jeunes
  • Féminines
  • Interviews
  • Hooper
  • Camps

Donatas Motiejunas critique avec l’arbitrage à Belgrade : « C’est très embarrassant pour l’EuroLeague »

EuroLeague - Donatas Motiejunas a critiqué l'arbitrage après la défaite de Monaco chez le Partizan Belgrade (89-85, a.p.) ce mardi 5 décembre.
Donatas Motiejunas critique avec l’arbitrage à Belgrade : « C’est très embarrassant pour l’EuroLeague »
Crédit photo : AS Monaco / Direction de la communication

Monaco s’est incliné 89 à 85 chez le Partizan Belgrade ce mardi 5 décembre pour la 12e journée de l’EuroLeague.

Lors du quatrième quart-temps, les arbitres de la rencontre ont accordé plusieurs lancers francs aux locaux pour des fautes d’Alpha Diallo ou Jordan Loyd plus que litigieuses. Puis, alors que la prolongation se déroulait bien dans l’ensemble, le trio des officiels n’a pas sifflé de faute sur un tir de Donatas Motiejunas, qui semblait s’être fait attraper le bras. Ce dernier a ensuite commis une faute pour stopper le chronomètre. Faute qui a été qualifiée d’antisportive après le visionnage de la vidéo. De quoi mettre fin aux chances de la Roca Team.

« Ce qui s’est passé ce (mardi) soir, c’est très embarrassant pour l’EuroLeague, a fustigé le pivot lituanien au micro de Skweek après la rencontre. De toute ma carrière, je n’ai jamais parlé des arbitres. Mais ce qui s’est passé, c’est une honte pour la compétition. »

Sasa Obradovic Monaco 2023-24
Sasa Obradovic et Monaco ont été surpris par plusieurs décisions arbitrales (photo : Direction de la communication / AS Monaco).

Sasa Obradovic : « Je pense surtout que l’on aurait pu mieux gérer certaines situations à la fin »

Son coach Sasa Obradovic, enfant de l’Étoile Rouge de Belgrade, a été moins loquace sur le sujet. Cependant, il y est également allé de sa petite phrase : « Quelques décisions étranges ont décidé du vainqueur », a-t-il déclaré, avant de minimiser. « Nous pouvons être insatisfaits de certains coups de sifflets mais nous ne sommes pas non plus obligés de le crier sur tous les toits. Je pense surtout que l’on aurait pu mieux gérer certaines situations à la fin. » Lui et ses joueurs vont tenter de rebondir à Kaunas ce jeudi. Une ville et un club que Donatas Motiejunas, qui en est originaire, connaît bien. « On doit oublier rapidement, passer au Zalgiris maintenant qui arrive vendredi. Une nouvelle histoire, un nouveau match, face à un adversaire très compliqué dans sa salle qui aura un public merveilleux derrière lui. »

 

Commentaires


Veuillez vous connecter afin de pouvoir commenter ou aimer
Connexion
djokeric
C'est marrant que lorsque les gens sont subjectifs, ils sont capable de parler. On a pas entendu beaucoup de monde dire que c'était un scandale ou que c'était une honte pour l'euroleague lorsque Llull provoque la bagarre entre le real madrid et le partizan la saison passé, la ou Yabusele fait un prise de MMA à Exum et qu'il y a plus de joueurs du partizan suspendu (Musa et Llull sont étrangement oubliés) et que ceux-ci finissent champion d'europe alors qu'ils étaient menés 2-0 en playoffs. Ça c'est une vrai honte pour l'euroleague, ça c'est vraiment embarrassant. Pas le match d'hier
Répondre
(0) J'aime
flavor_flav- Modifié
les sanctions après ce match étaient on ne peut plus logiques et suivaient le réglement . si ils sont été assez cons pour répondre à une provocation pas si terrible alors qu'ils menaient 2 à 0 avant de revenir jouer dans leur salle, ils n'ont qu'à s'en prendre à eux même et pas crier au scandale.
Répondre
(0) J'aime