Recherche
Logo Bebasket
Recherche
Logo Bebasket
  • À la une
  • Mon actu
  • Betclic Élite
  • Pro b
  • National
  • Coupes d'Europe
  • Équipe de France
  • Jeunes
  • Féminines
  • Interviews
  • Hooper
  • Joueurs

L’intimidateur, le phénix… Qui sont les douze Français champions d’Europe U20 ?

Après 2010, la France a été sacrée championne d'Europe U20 pour la seconde fois, dimanche à Héraklion en Grèce. Présentation avec le séletionneur Guillaume Vizade des douze joueurs.
L’intimidateur, le phénix… Qui sont les douze Français champions d’Europe U20 ?
Crédit photo : FIBA
Médaillée d’argent à l’Euro U16 mais privée de Mondial à cause du Covid-19, la génération 2003 a été sacrée championne d’Europe U20 à dimanche à Héraklion en Grèce. Une première depuis la génération 1990 (Andrew Albicy, Nicolas Lang,…) en 2010 à Zadar (Croatie). Portés par leur doublette Ilias Kamardine – Maxime Raynaud, les Bleuets ont survolé les débats et finissent la compétition invaincus. Le malin, l’artiste ou encore le phénix… Le sélectionneur Guillaume Vizade se charge des présentations.

 

 

Saison de rêve pour Mathéo Leray (photo : FIBA).

 

 

Mathéo Leray

MVP du championnat Espoirs, membre du cinq majeur U21, vainqueur du championnat Espoirs et du Trophée du Futur et maintenant champion d’Europe U20… En une saison, Mathéo Leray a copieusement garni son armoire à trophées. Cerveau des Espoirs de Cholet Basket et sous contrat avec l’institution maugeoise jusqu’en juin 2026, le nouveau meneur du Stade Rochelais a été le meilleur passeur tricolore de la compétition (4,9 réalisations / match). Pur produit de la formation choletaise, le gamin de Saint-Laurent-de-la-Plaine, une petite bourgade de 1 600 âmes en Maine-et-Loire, a réalisé une compétition aboutie pour sa première sous la tunique tricolore.

Ses stats à l’EuroBasket U20 : 5,7 points à 46,9 % de réussite aux tirs, 2,3 rebonds et 4,9 passes décisives pour 9,6 d’évaluation en 20 minutes.
L’avis de Guillaume Vizade : « Le malin. C’est un joueur tout en anticipation. Grâce à ses actions, il permet de donner de la vie au jeu en trouvant de multiples solutions au large. C’est le pur produit des Mauges, il respire le basket choletais. Ses instincts de passes et de tirs ne doivent pas faire oublier sa présence sur l’aspect défensif où il se met régulièrement au service du collectif. »

Nathan De Sousa

Nathan De Sousa a apporté son peps en défense (photo : FIBA).

Candidat pour le titre de meilleur jeune de Pro B, Nathan De Sousa a réalisé une saison aboutie avec Gries-Souffel. Le natif de Saint-Quentin, toujours sous contrat avec Cholet Basket, a parfaitement exporté son talent à Héraklion. Avec un énorme cœur, ce meneur hargneux avait parfois des airs de pitbull en défense. De l’autre côté du terrain, c’est tout aussi réjouissant car il semble gagner en contrôle et en gestion dans son jeu offensif.

 

Ses stats à l’EuroBasket U20 : 7,1 points à 50 % de réussite aux tirs, 3,1 passes décisives et 1,3 interception pour 7,6 d’évaluation en 17 minutes.
L’avis de Guillaume Vizade  : « Le déterminé. Nathan a impulsé le rythme défensif, a souvent été le premier rempart de notre pression défensive et a donné le tempo. Il a été capable d’alterner son jeu entre les percussions et le tir à 3-points. Nathan a été déterminant en sortie de banc. Sa palette offensive augmente, son contrôle des rythmes progresse. Ses atouts devraient lui permettre de s’imposer rapidement dans le paysage du basket français. »

Ilias Kamardine

Ilias Kamardine a été MVP de l’Euro U20 (photo : FIBA).

Pas toujours apprécié à sa juste valeur, Ilias Kamardine a (enfin) été sous le feu des projecteurs grâce à son titre de MVP de l’Euro U20. Son tir salvateur en prolongation (primé, avec la faute et avec la planche, s’il vous plaît) est déjà inscrit au panthéon du basket français. Prêté par la JDA Dijon à l’ALM Évreux, le Marseillais a été l’une des révélations de la saison en Pro B (8,5 d’évaluation en 23 minutes). Profilé pour le haut niveau et en attendant de rejoindre le groupe pro de JDA Dijon en 2024-2025, cet arrière de grande taille poursuivra sa formation à Vichy-Clermont, avec Lucas Dufeal et Guillaume Vizade, eux aussi médaillés d’or en Grèce.

Ses stats à l’EuroBasket U20 : 14 points à 57,1 % de réussite aux tirs, 2,9 rebonds et 3,4 passes décisives pour 17,1 d’évaluation en 23 minutes.

L’avis de Guillaume Vizade : « L’artiste. Joueur créatif balle en main et capable de se frayer un chemin avec ou sans le ballon, il a assumé ses responsabilités pour lancer l’équipe dans les matchs ou au contraire alimenter le score quand l’équipe était en difficulté. Ses instincts de voleur de ballon nous ont permis d’avoir de nombreux paniers faciles. »

Ugo Doumbia

Ugo Doumbia avait visiblement son idée en tête (photo : FIBA).

Signataire d’un contrat de trois ans avec Le Mans Sarthe Basket et prêté au Champagne Basket à la rentrée, Ugo Doumbia a été la clef de voûte de la défense tricolore. Le natif du Chesnay a rayonné avant Chartres cette saison (10,8 points d’évaluation en 23 minutes) et fera ses premiers pas en LNB la saison prochaine. Passé furtivement par le centre de formation du SLUC Nancy, il a surtout été rapidement baigné dans le monde des seniors, alternant la NM3 et la NM1 très jeune avant de faire ses gammes dans l’équipe fanion.

Ses stats à l’EuroBasket U20 : 5,6 points à 48 % de réussite aux tirs, 3,9 rebonds et 2,9 passes décisives pour 11 d’évaluation.

L’avis de Guillaume Vizade : « Le détonateur. Joueur on/off, il était toujours prêt à jaillir du banc et s’occuper du meilleur joueur adverse. Son impact a été visible sur notre défense ainsi que sur nos relances. Ses drives ont toujours été incisifs et ses tirs ont été pris dans de bons tempos. C’est un joueur qui a créé son parcours en s’imposant en deux ans comme joueur majeur chez l’un des ténors de la NM1. Sa force de caractère et sa bonne humeur seront des atouts de choix pour Châlons-Reims. »

Maxime Sconard

Maxime Sconard tout sourire (photo : FIBA).

Très à l’aise avec les Espoirs de l’ADA Blois, Maxime Sconard a exporté son talent à merveille sur la scène internationale. Le natif de Mayotte, passé par le BCM Gravelines-Dunkerque, fera partie des dix professionnels de l’ADA et évoluera aux côtés d’Armel Traoré et de Mickaël Hay, coach adjoint, eux aussi champions d’Europe.

Ses stats à l’EuroBasket U20 : 3,3 points, 1,5 rebond et 1,2 passe décisive pour 4,3 d’évaluation en 13 minutes.

L’avis de Guillaume Vizade  : « Le solaire. Il a apporté beaucoup de sérénité au groupe de par sa maîtrise technique et son talent. Même s’il a parfois été un petit peu en retrait, sa connaissance du jeu a facilité beaucoup de choses dans l’équipe, notamment quand il arrivait dans les rotations. Joueur créatif et adroit, il a encore une belle marge de progression notamment sur le plan physique. »

Adama Bal

En manque de temps de jeu cette saison, Adama Bal a été des plus enthousiastes en Grèce. L’enfant de la Jalt Le Mans espérait davantage de responsabilités avec les Wildcats de l’Arizona mais le Manceau, qui devait se contenter de huit minutes de moyenne, n’a plus joué depuis février dernier. Avec le maillot bleu, il a (enfin) pu rejouer et revivre. Santa Clara, sa nouvelle université, doit déjà s’en frotter les mains.

Adama Bal a été très en vue avec les Bleuets (photo : FIBA).

Ses stats à l’EuroBasket U20 : 11,7 points, 3,6 rebonds et 1,9 passe pour 11 d’évaluation en 21 minutes.

L’avis de Guillaume Vizade  : « Le phénix. Dans une situation difficile dans son université, il a repris petit à petit du rythme pour être en mesure de performer durant l’Euro. Scoreur talentueux, Adama s’est aussi employé défensivement pour gagner sa place de titulaire ainsi que dans le partage du ballon où il s’est montré en net progrès. Santa Clara (NCAA) devrait récupérer un tout autre joueur à la rentrée. »

Noah Bolanga

Noah Bolonga a été un joueur de rôle (photo : FIBA).

Troisième du championnat Espoirs Pro B et leader d’Orléans cette saison, Noah Bolanga a affiché de belles dispositions sur cet EuroBasket U20. L’ancien joueur du Stade Poitevin et du Poitiers Basket 86 était un peu ce joueur de rôle chez les Bleuets, souvent missionné sur des tâches défensives. Aspirant cette saison à l’OLB, le fils de l’ex-professionnelle Sissako Bolanga espère toujours passer professionnel dans le Loiret. Mais face à l’inertie des dirigeants orléanais, il songe désormais à s’expatrier pour poursuivre sa formation.

Ses stats à l’EuroBasket U20 : 5,9 points à 46,9 % de réussite aux tirs, 1,3 rebond et 1,1 passe décisive pour 7,1 d’évaluation en 11 minutes.

 

L’avis de Guillaume Vizade  : « Le shooteur. Arrivé avec cette étiquette, Noah a rapidement compris qu’il lui faudrait fournir des efforts défensifs supérieurs et il s’est même surpris à y prendre du plaisir. Athlète de haut niveau avec un tir à 3-points efficace, Noah possède de nombreux outils pour performer rapidement au niveau professionnel, sous couvert de maintenir sa nouvelle intensité. »
L’émotion d’Armel Traoré (photo : FIBA).

Armel Traoré

Avec Victor Wembanyama et Bilal Coulibaly, Armel Traoré a fait partie de la triplette magique de l’avant-garde des Metropolitans 92. L’ancien pensionnaire du Pôle France a connu une ascension rapide au point de devenir une solide rotation de Betclic ÉLITE. L’ancien poste 3/4 de l’ALM Évreux et de l’AS Monaco, toutefois ralenti par une blessure au ménisque entre novembre et mars, tentera de prendre de l’épaisseur à l’ADA Blois et espère toujours se faire drafter l’année prochaine.

Ses stats à l’EuroBasket U20 : 8,9 points à 50,9 % de réussite aux tirs, 6,3 rebonds et 1,4 passe décisive pour 12,1 d’évaluation.

L’avis de Guillaume Vizade : « L’intimidateur. Joueur surpuissant pour la catégorie U20, Armel a rejoint le groupe très tardivement sur la préparation, à cause de la finale de Betclic ÉLITE. Dès son arrivée, il a densifié l’équipe et a donné plus de confiance au groupe sur les rebonds, dans le tir extérieur et dans les finitions proches du cercle. Il voulait tout donner pour obtenir une médaille cette année et sa détermination a été communicative sur les autres membres de l’équipe. »

Hugo Mienandi

Hugo Mienandi peut exulter (photo : FIBA).
Déjà victorieux de l’EuroChallenger U20 à l’été 2021, Hugo Mienandi est ce joueur déterminé et ô combien généreux dans l’effort. Prêté à l’ALM Évreux la saison dernière, il essayera de passer un nouveau cap avec l’Étoile Angers Basket afin d’espérer revenir au Mans Sarthe Basket à l’été 2024. Ce petit intérieur de formation, présenté comme mature et dur travailleur, a été repositionné sur le poste 3 à son arrivée dans le monde professionnel. L’ancien joueur du BC de Maurepas et de l’Union Le Chesnay Poissy Versailles est régulièrement loué pour sa maturité et son professionnalisme.

Ses stats à l’EuroBasket U20 : 5,4 points à 54,8 % de réussite aux tirs et 3,6 rebonds pour 7,6 d’évaluation en 14 minutes.

L’avis de Guillaume Vizade  : « Le capitaine. Rassembleur, communicant, technique. Avec trois compétitions disputées dans cette catégorie d’âge, il est le vétéran des sélections U20 et a été un relais de grande qualité pour le staff. Par sa polyvalence, il a solutionné plusieurs problèmes durant la compétition. Apportant de l’alternance par la passe dans le jeu posté ou autour du short roll, il est très souvent ressorti du groupe. »
Kenny Kasiama sera prêté à l’ALM Évreux à la rentrée  (photo : FIBA).

Kenny Kasiama

En Grèce, il s’est offert une bouffée d’oxygène. Cloué sur le banc de l’ESSM Le Portel pour sa première saison professionnelle en Betclic ÉLITE  (7 minutes par rencontre sur 26 matches), Kenny Kasiama a profité de cette quinzaine pour s’exprimer à haut niveau. Passé par Nanterre, le Centre Fédéral ou encore l’ASVEL, ce joueur polyvalent sera prêté à l’ALM Évreux pour continuer sa progression.

Ses stats à l’EuroBasket U20 :  5,1 points, 1,7 rebond et 1,3 interception pour 7,6 d’évaluation en 12 minutes.
L’avis de Guillaume Vizade  : « Le bonhomme. Kenny est toujours volontaire pour une mission défensive ou pour venir augmenter l’énergie collective. Kenny a eu des passages convaincants notamment contre la Grèce en demi-finale. Son abattage a été essentiel dans notre jeu small ball pour tout de même tenir les duels et les rebonds. C’est un joueur qui devrait bénéficier pleinement de son passage à Évreux. »

Lucas Dufeal

Lucas Dufeal s’est montré à son avantage défensivement (photo : FIBA).
Élu dans le cinq majeur de la saison Espoirs et MVP du Trophée du Futur 2022 avec Cholet Basket, l’ailier-fort martiniquais a outrageusement dominé la division U21. Le petit frère de Ludovic Dufeal (Andrézieux, NM1) est très aérien et s’est imposé comme l’un des meilleurs défenseurs en Espoirs. L’ancien joueur du Golden-Lion a fait le choix d’être prêté à Vichy-Clermont, comme Léopold Delaunay avant lui. Si sa capacité à apporter défensivement de suite ne fait pas de doute, il devra encore élargir sa palette offensive pour s’imposer en Pro B.
Ses stats à l’EuroBasket U20 : 3,6 points à 48 % de réussite aux tirs, 3,3 rebonds et 1,6 passe décisive pour 7,3 d’évaluation en 16 minutes.
L’avis de Guillaume Vizade  : « Le contreur. Lucas a un timing exceptionnel dans les aides défensives. Il contrôle l’espace aérien non pas sans rappeler un certain Jim Bilba. Sa mobilité lui permet de finir des contre-attaques ou d’attaquer ses duels. Son passage dans le monde professionnel devrait révéler d’autres facettes de son potentiel. »
Maxime Raynaud embrasse le trophée (photo : FIBA).

Maxime Raynaud

La tête dans les étoiles, les pieds sur terre, Maxime Raynaud a réalisé un championnat d’Europe d’excellente facture. Oublié du cinq majeur de la compétition, le pivot de Stanford (11,6 d’évaluation en 2022-2023) a confirmé que son choix de quitter la France pour les États-Unis était judicieux. Titulaire d’un bac scientifique obtenu avec mention très bien et passé par le renommé lycée Henri-IV, ce Parisien de naissance allie toujours excellence académique et sportive. Ce proche de Victor Wembanyama suit des cours d’informatique et de mathématiques au sein de cette prestigieuse université. Summer School oblige, il a même bouquiné pendant la compétition. Avec l’équipe de France A et la draft NBA dans le viseur, Maxime Raynaud est l’un des joueurs de cette talentueuse génération 2003 à suivre.

Ses stats à l’EuroBasket U20 : 14 points à 66,7 % de réussite aux tirs, 5,1 rebonds et 1,1 contre pour 18,3 d’évaluation en 22 minutes.

L’avis de Guillaume Vizade  : « La pierre angulaire. En préservant Maxime durant les premiers matchs du tournoi en termes de minutes jouées, cela nous a permis de le voir finir en trombe et dominant. C’est un joueur extrêmement doué : il peut alterner le jeu posté, le jeu de short roll dans la zone intermédiaire et comme vous avez pu l’apercevoir, le tir à 3-points. De l’autre côté du terrain, c’est un général : il communique et intervient à bon escient. Il était un candidat légitime au 5 majeur de la compétition. »

Commentaires


Veuillez vous connecter afin de pouvoir commenter ou aimer
Connexion