Logo Bebasket
Recherche
Recherche
Logo Bebasket
  • À la une
  • Betclic Élite
  • Pro b
  • National
  • Coupes d'Europe
  • Équipe de France
  • Jeunes
  • Féminines
  • Interviews
  • Hooper
  • Joueurs

Encore aux portes d’un trophée, la JL Bourg oscille entre « déception et ambition »

Pour la troisième fois de son histoire, la JL Bourg a été défaite en finale de la Leaders Cup (74-83). À créditer de l'une des évolutions les plus remarquables du basket français, le club burgien va donc continuer d'attendre sa consécration. Retrouvez les réactions d'après-match.
Encore aux portes d’un trophée, la JL Bourg oscille entre « déception et ambition »
Crédit photo : Léo Morillon - LNB

Frédéric Fauthoux : « J’espère qu’on a énormément appris ce soir. On ne va garder que le positif de ce week-end et je veux remercier les gars. Par rapport à l’état physique, la marche était un peu haute ce soir. On a pu voir qu’il y avait encore une marge de progression importante dans l’approche de ces matchs-là. Il faut être plus conquérant dans le combat. Malgré la déception du jour, tout le club est très fier du parcours. J’ose espérer qu’on ne sera pas impacté mentalement par cette défaite en finale. Il n’y a pas à en rougir car on a montré du cœur et du courage. Maintenant, il ne faut pas que ça retombe.  On n’est pas devenu champion du monde tout d’un coup parce qu’on a fait des très gros matchs ce week-end. De la déception, il y en a. De l’ambition aussi. Restons lucides sur qui nous sommes. Nous pouvons tous être fiers mais la saison ne s’arrête pas le 19 février. »

L’ASVEL gagne, encore et toujours : Villeurbanne remporte la Leaders Cup !

Axel Julien : « Nous avons été impacté par le physique de l’ASVEL. Ça nous a clairement empêché de proposer le basket déroulé depuis deux semaines. On n’a fait que subir la première mi-temps et contre une équipe comme ça, c’est très compliqué d’espérer. On a eu du mal à trouver des solutions, on a un peu perdu confiance en nous. On a hésité, on n’a pas été assez agressifs. On ne voulait pas avoir de regrets après cette finale mais la première mi-temps va rester en travers de la gorge. Ils ont joué comme il fallait, nous non. Je pense que cette Leaders Cup va nous servir. Monaco et Dijon, c’était presque le mieux que l’on puisse faire en ce moment. J’espère qu’on va continuer à progresser ensuite. La saison n’est pas finie. Dans une semaine, quand on aura digéré la défaite, on dira que la première compétition s’est bien passée. On n’était pas loin et il faut que ça nous serve pour les prochaines échéances. On a touché un trophée du doigt, on peut aller le chercher et il faut que ce revers nous donne encore plus faim. »

À Saint-Chamond,

Commentaires


Veuillez vous connecter afin de pouvoir commenter ou aimer
Connexion