Enzo Shahrvin : « Il nous a manqué ce petit quelque chose »

Crédit photo : Infinity Nine Media Julie Darbon

L'entraîneur de l’Élan béarnais Eric Bartecheky et son jeune intérieur Enzo Shahrvin reviennent sur la défaite de leur équipe chez l'ASVEL ce dimanche.

Après avoir battu le BCM Gravelines-Dunkerque huit jours plus tôt, l’Élan béarnais rêvait d’un exploit à Villeurbanne ce dimanche pour la 10e journée de Betclic ELITE. Mais l’équipe d’Eric Bartecheky s’est inclinée 91 à 79 malgré une résistance notable. L’entraîneur champion de France 2018 a regretté les irrégularités défensives de son groupe. « On prend beaucoup trop de points contre eux ou sur l’ensemble des matches, a-t-il commenté après le match. Là, ce sont 23 points encaissés sur la fin du premier quart-temps, 27 dans le 3e quart-temps, c’est là que notre marge de progression doit être et que notre problème ait actuellement. »

Enzo Shahrvin se montre

Parmi les bonnes nouvelles de la soirée, il y a eu la bonne sortie d’Enzo Shahrvin (11 points à 5/6 aux tirs et 6 rebonds pour 16 d’évaluation en 16 minutes) et la confirmation que Fabio Milanese (2 points à 1/2 et 1 passe décisive en 9 minutes) pouvait apporter dans la rotation limitée de l’équipe. « Les jeunes ont été très bons ce (dimanche) soir, on a changé le cinq (sur le terrain) et quand on a fait rentrer les jeunes, il y a eu de l’intensité, de l’énergie, ce qui nous a permis de revenir.« J’ai essayé de faire du mieux possible, je pense que c’était un match référence ce soir », a sobrement continué Enzo Shahrvin qui s’est plutôt attardé sur la performance collective de son groupe. « On n’a jamais relâché, il y a eu beaucoup d’espoir, mais il nous a manqué ce petit quelque chose », estime-t-il, avant de mettre le focus sur la réception de Nanterre samedi prochain.

par

TAG

Qui a écrit ce papier ?

Gabriel Pantel-Jouve

BEBASKET

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

commentaires