L’ASVEL renoue avec la victoire face à Pau

Crédit photo : Infinity Nine Média/Julie Darbon

Sans briller, les Villeurbannais l’ont emporté face à Pau-Lacq-Orthez (91-79) pour le compte de la 10e journée de Betclic ÉLITE. Après une semaine cauchemardesque en EuroLeague, l’ASVEL a mis fin à cinq défaites consécutives toutes compétitions confondues mais n’a cependant pas rassuré en produisant le minimum syndical face à une équipe de Pau qui l’a chahutée dans les deux premiers quarts-temps.

L’ASVEL a réappris à gagner. Plongés dans de profonds doutes après une énième déroute en EuroLeague vendredi face au Panathinaïkos (58-77), les Villeurbannais ont renoué avec la victoire ce dimanche face à l’Élan Béarnais (91-79). Les hommes de T.J. Parker ont mis fin à une série de cinq défaites consécutives toutes compétitions confondues.

Face à une courageuse équipe paloise, la tâche n’a pas été facile pour l’ASVEL. Bousculée, les hommes de T.J. Parker ont pris les commandes de la rencontre mais ont été constamment accrochés sans pouvoir réellement faire le trou, l’écart n’ayant jamais dépassé sept unités (23-19, 10’). Si Pau tentait tant bien que mal de se révolter, l’ASVEL restait en tête à la pause mais n’arrivait toujours pas à s’envoler au tableau d’affichage laissant les hommes d’Eric Bartecheky à seulement dix petites unités à la pause (44-34, 20’).

Amine Noua est sorti de sa boite

Au retour sur le parquets, les Palois ont haussé le ton sous l’impulsion de Garrett Sim (18 points, 2 rebonds et 4 passes décisives pour ) pour revenir dans la partie. Finalement, les Rhodaniens ont eux-aussi haussé le ton et ont posé les premier jalons de leur redressement en s’appuyant sur leur jeu de transition pour passer un 14-2 à un Élan Béarnais sonné et qui flirtait a proximité des 20 points d’écarts juste avant la fin du troisième acte avant que Pau ne resserre la vis et a réduise le score en passant un 12-3 aux Villeurbannais (71-61, 30’). Si les Palois sont revenus au contact dans le dernier acte, les Lyonnais ont su maintenir l’écart entre sept et neuf points pour préserver leur victoire (91-79). A la marque, Amine Noua a brillé et a signé sa plus belle prestation depuis son retour au sein du club villeurbannais en compilant (21 points à 3/4 à 3-points et 5 rebonds) tandis que Jackson Parker-Cartwright (9 points, 6 rebonds et 9 passes décisives) a été précieux. Du côté des Palois, si Garrett Sim a largement contribué au scoring, le jeune Enzo Shahrvin (11 points et 6 rebonds) s’est montré.

L’ASVEL enregistre un sixième succès en Betclic ÉLITE et remonte au sixième rang au classement. Les Villeurbannais devront capitaliser sur cette victoire à quelques jours de recevoir l’AS Monaco en EuroLeague ce jeudi pour une rencontre qui s’annonce déjà électrique.

Cliquez-ici pour accéder aux statistiques de la rencontre

par

TAG

Qui a écrit ce papier ?

Théo Tetard

BEBASKET

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

commentaires