Eric Bartecheky se méfie du Portel, une équipe qui « ne lâche jamais rien »

Crédit photo : Jacques Cormarèche

Ce samedi, l’Élan béarnais reçoit l'ESSM Le Portel, dernier de Betclic ELITE. Eric Bartecheky se méfie toutefois de son adversaire nordiste.

Ce samedi, l’Élan béarnais reçoit l’ESSM Le Portel. L’équipe visiteuse a beau être à 0 sur 6 en ce début de saison de Betclic ÉLITE, le coach des locaux, Eric Bartecheky, s’en méfie. « Il faut vraiment partir du principe que ça va être un gros combat », explique le technicien marnais, qui rappelle que l’adversaire du jour « ne lâche jamais rien », en témoigne ses nombreuses défaites de 4 points ou moins. De son côté, l’EBPLO a un effectif limité avec neuf joueurs professionnels seulement dont deux néo-pros. « Ils ont du physique, du talent, ils ont tout », ajoute le champion de France 2018, presque jaloux au vue de la situation de son équipe, qui a conscience que ce duel est déjà décisif pour la course au maintien.

par

TAG

Qui a écrit ce papier ?

Gabriel Pantel-Jouve

BEBASKET

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

commentaires