Logo Bebasket
Recherche
Recherche
Logo Bebasket
  • À la une
  • Betclic Élite
  • Pro b
  • National
  • Coupes d'Europe
  • Équipe de France
  • Jeunes
  • Féminines
  • Interviews
  • Hooper
  • Joueurs

Erreur de la table de marque à Poitiers : Lille a été crédité de trois points imaginaires !

Pro B - Dans un match important dans la course aux playoffs, un incident est survenu à la table de marque entre Poitiers et Lille à Saint-Éloi, ce vendredi 5 avril. De manière presque mystique, trois points ont été crédités aux Nordistes, vraisemblablement au cœur du premier quart-temps. Un manque de vigilance des officiels d'autant plus regrettable que Poitiers, lésé, a été battu par Lille après prolongation (91-96, a.p.).
Erreur de la table de marque à Poitiers : Lille a été crédité de trois points imaginaires !
Crédit photo : Poitiers Basket 86

Un scénario ubuesque s’est produit au cours de la rencontre de la 28e journée de Pro B entre le Poitiers Basket 86 et le Lille Métropole Basket, ce vendredi 5 avril. De manière presque mystique, le LMB a été crédité de trois points supplémentaires, vraisemblablement au cours du premier quart-temps. « Le score est passé de 4-9 à 4-12 sans qu’il n’y ait d’action le justifiant et dans la foulée, Marcos Suka-Umu a inscrit un primé, réel cette fois-ci, reléguant les Poitevins à onze longueurs (4-15, 6e) », raconte le quotidien La Nouvelle République dans son édition du jour, jugeant cette « défaite irrationnelle ».

« Je ne sais pas pourquoi il n’y a pas eu de modification au score »

Les officiels de la table de marque (OTM) ont-ils commis une erreur d’appréciation, en pensant que le tir longue distance de l’ailier lillois Christian Eyenga était rentré, alors qu’une faute, ligne de fond, avait été sifflée à Luka Rupnik ? S’agit-il d’une autre situation ? En ce samedi matin, la Fédération Française de Basketball (FFBB) – chargée de la désignation et de la supervision des officiels – n’a pas souhaité commenter la situation.

Rapidement alertés par cet imbroglio, la commissaire Aurore Fizailne, ainsi que les trois officiels (Jules Gaduel, Frédérick Pierre et Mathieu Thierry), ont profité de la mi-temps pour visionner la vidéo, sans toutefois trouver de réponses à leurs questions. « Je ne sais pas pourquoi il n’y a pas eu de modification au score », s’interroge le coach poitevin Andy Thornton-Jones à notre micro, en ce samedi matin.

« C’est plus facile à accepter lorsque les instances reconnaissent les erreurs [d’appréciation] »

Andy Thornton-Jones, l’entraîneur du Poitiers Basket 86

Cet aléa malheureux aurait pu n’avoir aucune incidence, presque passé sous silence mais voilà que le LMB, un concurrent direct dans la course aux playoffs pour les Poitevins, s’est imposé en prolongation (91-96, a.p.). Sixième de Pro B (15 victoires – 14 défaites), le PB 86 a toutefois réussi à conserver le point-average grâce à sa victoire au match aller (+12, 68-56), en décembre dernier.

Pas de réclamation de la part du PB 86

Malgré un tel scénario, Poitiers – selon nos informations – n’a pas déposé de réclamation auprès des officiels. Le coach du PB 86, après cette « situation étrange », préfère rester fair-play. « L’erreur fait partie du basket, cela est valable pour l’ensemble des acteurs de la partie », explique Andy Thornton-Jones. « Je pense que c’est plus facile à accepter lorsque les instances reconnaissent les erreurs [d’appréciation] – à l’image de ce qui se passe régulièrement en NBA –  et lorsqu’il y a un respect mutuel de la part de tout le monde. » Le technicien poitevin ne souhaite pas non plus se « cacher derrière ce fait de jeu pour expliquer cette courte défaite », la deuxième de suite en prolongation après Boulazac la semaine dernière (83-74 a.p.).

Quoi qu’il en soit ce fait de jeu n’est pas sans rappeler l’incident du match de Basketball Champions League entre Cholet Basket et le VEF Riga, le 25 octobre dernier. Le commissaire de la rencontre, Goran Radonjić, avait alors pu éviter une pareille situation. Saint-Éloi en a fait l’amère expérience…

Commentaires


Veuillez vous connecter afin de pouvoir commenter ou aimer
Connexion
antigua86- Modifié
Le seul coach "bisounours" de la PROB est à Poitiers!!! Génial... En tout cas, cette erreur de la table de marque (que le staff du pb 86 aurait dû remarquer ce qui est inacceptable) nous coûte la victoire et peut-être la qualification pour les play-off. En effet le score dans le temps réglementaire devait être de 80 à 77 pour Poitiers.
Répondre
(2) J'aime
gai27
La réaction est surprenante en effet de la part d'Andy Thornton Jones. Cela peut peser très lourd même si le PB conserve 1V d'avance avec le PA en prime. Si lui ne s'estime pas directement lésé ou menacé dans la course aux play-offs, il devrait penser aux équipes derrière à la lutte qui elles voient Lille du coup gratter 1V bonus pour y participer... Faut rien attendre des instances car le score est entériné à mon avis et rejouer le match paraît compliqué alors qu'on aborde la dernière phase et que la fin du championnat est imminente. Que cela donne un surplus de rage aux ouailles du Poitevin lui même déjà enragé !
Répondre
(0) J'aime
mick7142- Modifié
Le coach de Poitiers est très attentif comme je vois, il suit bien le score action par action je constate...C'est lui le plus grand fautif...A lui d'assumer maintenant !!!
Répondre
(0) J'aime
samuel92
L'erreur est manifeste mais tu ne peux pas faire cette simple soustraction de manière automatique. Cette erreur intervenant très tôt, le scénario du match aurait été sans doute différent.
Répondre
(0) J'aime
mick7142
Je ne comprends pas que quelqu'un dans la salle n'a pas été voir le coach à la mi-temps, même avant, ou la table de marque. C'est incompréhensible ça. Combien de supporters y avait il dans la salle ??? Combien se sont manifestés ??? Et le coach ne s'est rendu compte de rien ??? Enorme faute professionnelle de sa part, il aurait du lui même aller à la table de marque avec les arbitres pour régulariser ça, juste après l'erreur inscrite. Il est trop tard pour venir chouiner à la fin du match, et d'épiloguer le lendemain dans la presse.
Répondre
(2) J'aime
antigua86
Mon fils et moi sommes allés voir les dirigeants du pb86 à la mi-,temps pour leur signaler l'erreur. Ces derniers ont contacté les officiels mais personne ne s'était aperçu de l'anomalie. Hallucinant !!!
(2) J'aime
bb_41
oui erreur monumental de la part du coach meme inimaginable de ne pas s en apercevoir vraiment il suit pas le score . mnt il est trop tard pour la reclammation
(0) J'aime
coquio86
Ils sont 5 du staff sur le banc poitevin et aucun a réagi sur le score qui est passé de 4 à 9 à 4 à 15. Moi je sautais sur mon siège et j'arrêtais pas de gueuler!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Répondre
(2) J'aime
bbd24
ah oui ça on imagine bien !
Répondre
(1) J'aime
mick7142- Modifié
@coquio...Là dessus, je suis complètement d'accord avec toi. Le 1er fautif, c'est le coach, il n'y a même pas à discuter 107 ans.
Répondre
(2) J'aime
bbd24
Sacré fair-play du coach. Et si on regarde le nombre de fois où le chrono démarre trop tôt ou trop tard ou ne s'arrête pas... et à la fin une seconde par ci une seconde par là ça peut aussi changer la donne. Mais c'est vrai que pour le score c'est étonnant car ça peut arriver mais généralement le public fait du bruit ou des gestes qui font comprendre qu'il y a un problème...
Répondre
(1) J'aime
mick7142
INCOMPREHENSIBLE de la part du public, et un BLAME au coach.
Répondre
(1) J'aime
nanther
Il s'agit d'une erreur qui a de lourdes conséquences et ce pas seulement pour les clubs de Lille et de Poitiers comme le précise très justement notre ami Gai 27. La suite - ou pas - qu'il convient de réserver à cette erreur appartient exclusivement à mon avis à la LNB versus ce que précise son règlement en la matière après audition des arbitres et des officiels de table. Tous les clubs impactés par cette erreur bénéficieront ainsi d'une décision réglementaire claire, objective et donc indiscutable.
Répondre
(1) J'aime
denain59
Petite présision à propos de l'érreur de la table de marque,c'est le capitaine en jeu aux moments des faits qui doit poser réclamation,s'il connait le règlement? nne fois que le jeu est repris,il est trop tard,les trois points sont valable pour Lille.On ne met pas un joueur en jeu capitaine par hasard,il doit connaitre le règlement indirectement c'est la faute de l'entraineur!
Répondre
(1) J'aime
coquio86
IL FAUT PORTER RECLAMATION ET VITE OU RECTIFIER LE SCORE 80 A 77 POUR POITIERS A LA FIN DU MATCH CAR IL N'Y AURAIT PAS EU PROLONGATION!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Répondre
(0) J'aime