Evan Fournier a rejoué, Frank Ntilikina titulaire

Evan Fournier a joué son premier match en NBA depuis un mois et demi. Dans le même temps, Frank Ntilikina a été titularisé par New York.

Laissé sur le banc depuis le 12 novembre dernier, Evan Fournier a refait son apparition sur le terrain un mois et demi plus tard. Privé de Jalen Brunson et R.J. Barrett, le coach Tom Thibodeau a fait appel à son shooteur français. Celui-ci s’est avéré plutôt productif sur les 17 minutes qui lui ont été attribuées (11 points à 4/6 aux tirs, 2 rebonds et 2 interceptions). Mais New York s’est incliné 122 à 115 et Evan Fournier a terminé avec un +/- de -9. « C’est un vrai professionnel, a loué Tom Thibodeau après la rencontre. Ce n’est pas facile », a reconnu l’entraîneur.

« C’était plus facile de jouer que d’être assis sur le banc »

Evan Fournier a été interrogé par la presse new yorkaise sur ce retour au jeu : « C’est la réalité des choses, je ne me pose pas de questions. Je fais le travail au quotidien et aujourd’hui (ce jeudi) j’ai eu la chance de jouer. J’ai essayé de répondre présent, d’être dans le moment présent et d’aider l’équipe à gagner. C’est tout. C’était plus facile de jouer que d’être assis sur le banc et regarder les gars jouer. » Le vice-champion d’Europe 2022 a expliqué qu’une fois qu’il avait compris qu’il ne jouerait plus, il s’est mis à réaliser des entraînements intenses d’habitudes réalisés à l’intersaison. Toutefois, il avait anticipé son potentiel retour à la compétition ce jeudi au vue des absents. « Aujourd’hui je me suis dit de rester prêt, juste au cas où. ‘Ne fais rien de fou, comme si tu allais jouer’. Si je ne jouais pas, tanpis. » Reste à savoir si Evan Fournier pourra faire son retour dans la rotation à long terme ou si ce n’était que ponctuel.

Voici ses 11 points en vidéo :

Frank Ntilikina a également profité de l’absence d’un joueur, Reggie Bullock, pour intégrer le cinq de départ des Dallas Mavericks. L’arrière alsacien a réalisé son habituel sale boulot (2 points à 1/4, 3 rebonds et 2 passes décisives en 19 minutes) aux côtés de Luka Doncic (35 points à 11/21, 12 rebonds et 13 passes décisives) pour guider les siens vers la victoire face à Houston (129-114).

Théo Maledon a également gagné avec Charlotte, face au Thunder d’Oklahoma City (121-113). Le Normand a manqué d’adresse (0/2, en 12 minutes) mais a donné 4 passes décisives.

Enfin, les Los Angeles Clippers ont perdu face aux Boston Celtics (116-110). En sortie de banc, Nicolas Batum n’a joué que 8 minutes, pour 2 rebonds et 2 passes décisives.

par

TAG

Qui a écrit ce papier ?

Gabriel Pantel-Jouve

BEBASKET

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

commentaires