Face à Gran Canaria, Paris est toujours sevré de victoire à domicile

Crédit photo : EuroCup

Ce mercredi soir, le Paris Basketball retrouvait la Halle Carpentier pour affronter Gran Canaria pour la 4e journée d’EuroCup. Les hommes de Will Weaver se sont inclinés (81-89) face aux Espagnols et enregistrent une deuxième défaite dans la compétition.

Après la défaite face à Cholet (66-75), Paris retrouvait l’EuroCup pour y affronter Gran Canaria. Privés de Jérémy Evans, forfait pour raison médicale, les Parisiens n’ont pas été assez consistants pour l’emporter et ont concédé une deuxième défaite dans la compétition face aux Espagnols. Si la rencontre a démarré sur de petites bases (17-16, 10’), celle-ci s’est emballée dans le deuxième quart-temps. Les Espagnols ont mis un léger coup d’accélérateur sous l’impulsion de Damien Inglis (12 points, 5 rebonds et 3 passes décisives pour 14 d’évaluation) et John Shurna (14 points et 7 rebonds pour 14 d’évaluation). De leur côté, les Parisiens se sont reposés sur un bon Kyle Allman en première mi-temps pour rentrer aux vestiaires avec seulement sept points de débours (31-38, 20’).

Paris a cédé en fin de match

Toujours porté par A.J. Slaughter (24 points)Gran Canaria a continué de faire la course en tête et a repoussé Paris une première fois à dix unités (39-49, 25’). C’est à ce moment-là que Kyle Allman (30 points à 4/8 à trois-points, 5 rebonds, 8 passes décisives et 3 interceptions pour 42 d’évaluation) est encore sorti de sa boite, bien aidé par Axel Toupane (18 points), Dustin Sleva (12 points) et Juhann Begarin (12 points) au scoring. Le meneur de jeu américain a distillé les bons ballons et a assuré derrière l’arc pour ramener les Parisiens dans la partie (51-51, 28’). Paris pouvait alors croire à une première victoire à domicile à l’entame du money-time (59-59, 30’).

Un mano à mano était alors lancé entre les deux équipes. Paris était plus tranchant et a haussé son niveau défensif pour revenir dans la partie. Gran Canaria était quelque peu affaibli, mais A.J. Slaughter et les siens n’ont pas mis longtemps à se remettre dans le droit chemin. Doucement, mais sûrement les hommes de Jaka Lakovic ont repris la rencontre en main pour finalement garder les Parisiens à distance malgré les dernières étincelles de Kyle Allman. A.J. Slaughter, s’est lui occupé du bouquet final pour les Espagnols avec un dernier tir primé au buzzer (81-89) pour en finir.

Intraitable à l’extérieur, l’équipe parisienne n’y arrive pas à domicile et s’est encore une fois sabordée alors que la victoire n’était pas loin. Après une parenthèse européenne, les hommes de Will Weaver vont devoir se remettre au travail avant de recevoir Le Mans, ce dimanche à domicile (19h00).

Cliquez-ici pour accéder aux statistiques de la rencontre

À Paris,

par

TAG

Qui a écrit ce papier ?

Théo Tetard

BEBASKET

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

commentaires