L’ASVEL vise un titre de champion d’Europe, « à moyen ou long terme »

Crédit photo : Infinity Nine Média/Alexia Leduc

Le président délégué de l’ASVEL Gaëtan Muller a évoqué les ambitions du club villeurbannais à court et moyen terme notamment avec son entrée prochaine dans la nouvelle arena.

À un an de l’ouverture de la nouvelle arena à Décines à proximité du Parc OL, le président délégué de l’ASVEL Gaëtan Muller a fait le point sur les enjeux et les ambitions du club villeurbannais à court et moyen terme. De 12 000 à 16 000 places dans la nouvelle arena selon la configuration, le club villeurbannais va entrer dans une nouvelle dimension, d’un point de vue infrastructures.

« On vient de passer un cycle de sept à huit ans qui était important pour nous, basé sur les aspects économique et structurel », a déclaré Gaétan Muller à Tribune de Lyon. « Maintenant, l’objectif c’est de proposer la salle la plus connectée d’Europe, avec le meilleur parcours client-basket en Europe. Ça va nous permettre de doubler la capacité d’accueil, d’augmenter notre chiffre d’affaires, et d’apporter beaucoup de choses en termes de marketing, merchandising […] On va se tourner vraiment vers le sport spectacle avec l’objectif d’aller chercher un titre de champion d’Europe à moyen ou long terme. »

Mais aussi d’un point de vue financier, pour continuer de s’élever sur la scène européenne.

« Notre budget est aujourd’hui de 15,6–15,8 millions d’euros. Avec les nouveaux revenus, les droits télé… Je pense qu’on pourra tabler sur 20 à 22 millions à cinq ans et peut-être entre 22 et 25 à dix ans », a détaillé le président délégué de l’ASVEL. « Sur un budget qui était de cinq millions en 2014. Dans cinq à sept ans, l’ambition est de continuer à être solide en France dans le duel que l’on va continuer d’avoir avec Monaco. Et en Europe, on veut faire partie du top 5, pourquoi pas aller chercher un titre avec une salle à 90 % de taux de remplissage, et toujours une académie forte. Elle est aujourd’hui dans le top 3 avec le Real et le Barça et elle peut devenir numéro un. »

En attendant l’arrivée de son nouvel écrin prévu pour septembre 2023, les résultats de l’équipe coachée par T.J. Parker sont loin de ceux attendus cette saison puisque l’ASVEL est actuellement tout au fond de la classe en EuroLeague avec un bilan de 3 victoires et 6 défaites.

par

TAG

Qui a écrit ce papier ?

Théo Tetard

BEBASKET

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

commentaires