Germain Castano (Orléans) : « J’ai trouvé les attitudes incroyables »

Après cinq défaites de suite, l’Orléans Loiret Basket s’est imposé avec la manière mercredi soir en match en retard de la 15e journée de Betclic ELITE. Les joueurs de Germain Castano ont compté jusqu’à 30 points d’avance avant de quelque peu baisser le pied lors des 4 dernières minutes, ce qui explique la réduction de l’écart dans le final (91-77).

Brandon Taylor ciblé avec succès

Le coach vaincu, J.D. Jackson, a avoué que la pression défensive mise sur le meneur Brandon Taylor (11 points à 4/12 aux tirs et 8 passes décisives pour 12 d’évaluation en 37 minutes) a fait beaucoup de dégâts pour son collectif. « Ils ont forcé nos postes 2 et 3 à monter le ballon », analyse-t-il. « On a explosé sur le projet de jeu », a-t-il décrit, regrettant que son équipe n’est pas su répondre à la dureté imposée par les Loiretains, surtout mentalement.

Pour son premier match avec l’OLB, Loïc Schwartz a eu un bon apport (9 points à 3/6 aux tirs et 3 rebonds en 20 minutes). « On savait que le joueur le plus dangereux était (Brandon) Taylor, on a des joueurs très physiques comme Male (Mutuale) et Jérémy (Nzeulie) qui peuvent vraiment mettre une très grosse pression, on avait cet avantage là, il fallait l’utiliser. Le coach a demandé à jouer beaucoup plus dur que l’adversaire. » Et son groupe a répondu à sa demande. « J’ai trouvé les attitudes incroyables, on a défendu fort », a reconnu Germain Castano. « Je suis content parce qu’on a fait le genre de match qu’on avait envie de faire. »

A Orléans de confirmer samedi contre Dijon, toujours au Palais des Sports, contre une autre équipe habituée à jouer très dur.

par

Qui a écrit ce papier ?

Rédaction Bebasket

BEBASKET

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

commentaires