Germain Castano (Orléans) mécontent des attitudes de ses joueurs après Le Portel : « Des erreurs incroyables »

À une victoire du premier relégable, Orléans Loiret Basket n’a plus aucune marge. Surtout après sa défaite contre l’ESSM Le Portel samedi (71-76), qui revient à hauteur. Trop permissifs dans le 1er et 3e quart-temps (23 et 25 points encaissés), les Orléanais n’ont pas pu stopper les Nordistes d’un bon Benoit Mangin (9 points à 3/6 aux tirs, 2 rebonds et 5 passes pour 16 d’évaluation). 

« Quand t’es chez toi, il faut en vouloir plus que qui que ce soit »

« Peut-être qu’on ne met que 71 points mais ce qui me gêne, ce sont ces deux quart-temps, s’égosille Germain Castano, l’entraîneur de l’OLB au micro de France Bleu Orléans. On encaisse 27 points sur les 11 premières minutes… C’est ça qui me dérange ! On a l’haleine qui sent le champagne alors qu’on devrait avoir l’haleine qui sent le vieux rhum et le whisky. Il faut envoyer plus que cela, ça manque de consistance. On fait des erreurs incroyables ! »

LIRE AUSSI. Johnny Berhanemeskel (Roanne), un record en vain

Avec un LaMonte Ulmer de retour aux affaires mais sans Bruno Cingala-Mata (adducteur), l’OLB n’a pas eu les bonnes attitudes à en croire son coach. « Ce qui me chagrine, c’est qu’il fallait en vouloir plus que l’adversaire. On en a peut-être voulu autant qu’eux mais ça ne suffit pas à domicile. Quand t’es chez toi, il faut en vouloir plus que qui que ce soit. » 

Cette 15e défaite en 23 matches est une bien mauvaise opération dans la course au maintien pour l’OLB, surtout quand on sait que le Champagne Basket s’est renforcé avec Michael Stockton pour les trois prochaines semaines et que l’ESSM Le Portel, avec ses 5 victoires en 8 matches, a enfin trouvé la bonne carburation.  

par

Qui a écrit ce papier ?

Rédaction Bebasket

BEBASKET

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

commentaires