Gobert dominant contre les Clippers, Fournier et New York remontent

Pour son 70e match de la saison régulière 2021-2022, Utah n’a pas fait de cadeau aux Clippers. Sans Donovan Mitchell, le Jazz s’est imposé 121 à 92 avec un excellent Rudy Gobert (19 points à 8/11 aux tirs, 16 rebonds, 2 passes décisives et 2 contres en 27 minutes). Alors que son équipe a compté jusqu’à 41 points de retard, Nicolas Batum a été préservé, en ne jouant que 11 minutes. Les Clippers restent bien ancrés à leur huitième place à l’Ouest alors que Utah se stabilise à la quatrième place, avec 44 victoires et 26 défaites.

En effet, son poursuivant, Dallas (43 victoires et 27 défaites), s’est incliné à Philadelphie 111 à 101. Frank Ntilikina a joué 9 minutes pour 3 points à 1/2, 2 rebonds et 2 passes décisives.

Utah comme Dallas sont devancés par Phoenix (1er), Memphis (2e) et Golden State (3e). Les Grizzlies ont pourtant perdu à Atlanta. Killian Tillie (genou) n’était pas sur la feuille de match, pas plus qu’Yves Pons. Chez les Hawks, neuvièmes à l’Est avec un bilan équilibré (35 victoires et 35 défaites), Timothé Luwawu-Cabarrot a été utilisé 21 minutes pour 7 points à 3/4 et 5 rebonds.

Derrière, New York se démène pour se rapprocher de la dixième place, synonyme de qualification en play-in. Les Knicks l’ont emporté de peu face à Washington D.C. (100-97). Ils se sont fait peur en manquant leurs sept derniers tirs et en permettant aux Wizards de recoller après compté 15 points de retard. 15, c’est aussi le nombre de points marqués par Evan Fournier, grâce à son 5/11 derrière l’arc. Le Français a aussi distribué 4 passes décisives, pris 2 rebonds et intercepté 3 ballons, en 34 minutes.

Eux ne jouent pour rien. Avant-dernier à l’Ouest, le Thunder s’est incliné 120 à 108 chez le leader de la conférence Est, Miami. OKC a installé Olivier Sarr dans le cinq majeur. Celui-ci s’est contenté de 3 rebonds et 1 contre en 14 minutes. En sortie de banc, Théo Maledon a lui fini à 4 points à 2/4, 4 rebonds et 2 passes décisives en 14 minutes également.

par

Qui a écrit ce papier ?

Gabriel Pantel-Jouve

BEBASKET

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

commentaires