Logo Bebasket
Recherche
Recherche
Logo Bebasket
  • À la une
  • Betclic Élite
  • Pro b
  • National
  • Coupes d'Europe
  • Équipe de France
  • Jeunes
  • Féminines
  • Interviews
  • Hooper
  • Camps

Gravelines-Dunkerque, sorti de la zone de relégation, revient de loin

Betclic ELITE - Gravelines-Dunkerque, grâce à sa victoire dans le derby contre Saint-Quentin (68-76), est sorti pour la première fois de la saison de la zone de relégation. Si tout peut encore se passer lors des dix matchs restants, le BCM a déjà réussi quelque chose d'impensable il y a plusieurs mois de cela.
Gravelines-Dunkerque, sorti de la zone de relégation, revient de loin

Jean-Christophe Prat réussit pour le moment son coup avec Gravelines-Dunkerque.

Crédit photo : Julie Dumélié

Gravelines-Dunkerque en dehors de la zone de relégation (15e), ce n’était encore jamais arrivé cette saison. Fort de sa victoire dans le derby face à Saint-Quentin (68-76), et en attendant le résultat de Blois contre Paris, le BCM se retrouve pour la première fois au-dessus de la ligne de flottaison du maintien. Presque inespéré après le départ cataclysmique des Maritimes, défaits lors des dix premiers matchs de la saison de Betclic ELITE.

« Elle fait vraiment du bien pour la suite »

Pour rappel, depuis la création de la LNB, seule une équipe (sur onze) s’est sauvée après un départ en 0-8. Quand vous allez jusqu’à 10 défaites initiales, et qu’il y aura trois descentes à l’échelon inférieur, les chances se réduisent comme peau de chagrin… Alors rien que momentanément sortir de la zone de relégation, même si ce n’est que symbolique, est déjà un bel accomplissement pour les Nordistes.

« Elle fait vraiment du bien, pour la suite, pour le groupe, soulignait le meneur du BCM Thomas Cornely auprès de La Voix du Nord. On a pris cette équipe très au sérieux et on a réussi à les faire déjouer. Il y avait toutes les conditions d’un derby, les cinq dernières minutes étaient intenses… On a retrouvé de l’air »

Ne parlez pas de classement à Jean-Christophe Prat

Car au-delà d’un bilan comptable beaucoup plus flatteur (8 victoires – 14 défaites), l’impression laissée par Gravelines-Dunkerque amène à l’optimisme. Vainqueur face à un concurrent direct Blois avant ce derby victorieux, le BCM l’a également emporté contre Nanterre et Dijon en 2024. Pas forcément un tableau de chasse dont peuvent s’enorgueillir les équipes qui luttent pour leur survie. Arrivé à la tête de l’équipe début novembre après le renvoi de Laurent Legname, le technicien Jean-Christophe Prat réussit pour le moment son pari. Mais ne lui parlez pas surtout pas de classement.

« J’ai fait un choix, quand j’ai signé au BCM, de ne jamais regarder le classement de la Betclic Elite. Je suis incapable de dire à quoi ressemble le classement. »

Cette victoire face à Saint-Quentin pour Gravelines-Dunkerque est d’autant plus précieuse que le calendrier du mois de mars est dense. Le BCM va devoir faire face à de nombreux matchs face au top 4 (réceptions de Paris, Monaco et l’ASVEL), mais aussi le derby du Nord contre Le Portel ou encore un duel direct contre Roanne.

Commentaires


Veuillez vous connecter afin de pouvoir commenter ou aimer
Connexion
chorale42
Il faudra attendre néanmoins la sanction de la DCNG pour un déficit qui devient abyssal. Ce sera au moins deux défaites en plus. Trop facile de dépenser l’argent qu’on a pas, au même titre que Cholet, Strasbourg, Le Portel, L’ASVEL…
Répondre
(2) J'aime
timotisane
Pour la plupart de ces équipes je ne pense pas qu'il y ai de sanction
Répondre
(0) J'aime
chorale42
OK, pourquoi pas mais que faire contre ces dérives et faute de gestion ?
(1) J'aime
halle_37- Modifié
Vraiment, allez roanne, on s'est mis tout seul dans cette situation mais comment on peut jouer dans un championnat ou des équipes fraudes leurs budgets et dépensant des sommes qu'elles n'ont pas, qui est des plus riches oui mais fraudé sérieusement...... cette saison est entrain de dégoûter réellement de la LNB
Répondre
(0) J'aime
lounkao
Les vrais coupables ne sont pas les clubs cités...
Répondre
(0) J'aime