Jacky Perigois : « Tout le monde fait corps pour rester dans l’Élite »

Avec 8 défaites de suite et 3 de retard sur le premier non relégable, l’ESSM Le Portel est en retard pour la lutte pour le maintien. En changeant de coach et à de multiples reprises de joueurs, le club nordiste a tout tenté pour inverser la tendance et ainsi sauver sa place en Jeep ELITE. Il règne actuellement une « union sacrée » à l’ESSM confirme l’entraîneur Jacky Perigois dans Le Progrès, avant le match à Bourg-en-Bresse.

« L’an dernier, nous avons vécu la même situation. Que ce soit les dirigeants, le staff sportif, le staff médical, l’intendance : tout le monde fait corps pour rester dans l’Élite. À la fin, il faut qu’on puisse se dire que nous avons tout fait pour réussir. On verra si cela a fonctionné, mais on ne veut pas avoir de regret. Cette volonté collective a marché l’année dernière, j’espère que ce sera encore le cas cette saison. »

Pour se sortir de cette mauvaise passe et revenir dans la course au maintien, Le Portel doit absolument s’améliorer dans de nombreux secteurs.

« Quand on est dernier, on a forcément des faiblesses. Notre défense, depuis le début de saison, n’est pas aussi performante qu’il y a deux ans. Offensivement, j’attends des joueurs qu’ils soient plus constants au rebond, dans les passes décisives et leur apport de points. Le groupe est très irrégulier de ce point de vue. Je demande à chacun de prendre ses responsabilités et d’augmenter son niveau. »

par

Qui a écrit ce papier ?

Gabriel Pantel-Jouve

BEBASKET

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

commentaires