Jovana Pasic jouera-t-elle pour Angers ?

Crédit photo : FIBA

Recrue estivale d’Angers, l’ailière Jovana Pasic n’a pas pu évoluer avec le club angevin depuis le début de la saison en raison de soucis administratifs. Cependant, la joueuse sera bel et bien présente à Dubrovnik en Croatie pour venir supporter ses coéquipières.

L’UF Angers joue ce mercredi soir (19h00) à Dubrovnik en Croatie face au club de Ragusa en EuroCup Women et retrouvera l’ailière monténégrine Jovana Pasic. Pas en tant que joueuse mais plutôt en tant que supportrice. Recrutée à l’intersaison par l’UFAB 49, la joueuse de 30 ans ne peut pas évoluer sous les couleurs du club angevin depuis son arrivée en raison d’un problème administratif. Si son contrat est bel et bien en règle son visa de travail, lui ne l’est plus. Pourtant le président Brito De Sousa a tout fait dans les règles.

« Nous avons procédé comme d’habitude, en collaboration avec la joueuse et son agent, et nous devions finaliser son dossier avec l’aide de la Préfecture du Maine-et-Loire​. Ce qui était possible avant ne l’est plus apparemment, et la joueuse doit demander son visa de travail directement dans son pays », a déclaré le président dans les colonnes du Courrier de l’Ouest.

Une situation pesante pour la joueuse qui a du retourner au Monténégro au début du mois de novembre, mais aussi pour le club et la coach de l’UFAB Aurélie Bonnan, qui devra avancer coûte que coûte avec son groupe.

« C’est un gros coup dur pour tout le monde », a déploré Aurélie Bonnan, la coach d’Angers. « Elle est exceptionnelle dans l’état d’esprit et est très appréciée du groupe. Pour qui c’est très dur. Il est très impacté. Moi aussi. Maintenant, cela ne dépend plus de nous. Nous sommes dans l’attente. Et j’ai été honnête avec elle et le groupe : à un moment, il faudra que j’avance avec ce groupe. »

En attendant, le président Brito De Sousa et Angers doivent patienter et espèrent que la situation va vite se décanter même si le club a déjà « dépassé la deadline » qu’il s’était fixé pour son retour.

par

TAG

Qui a écrit ce papier ?

Théo Tetard

BEBASKET

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

commentaires