Logo Bebasket
Recherche
Recherche
Logo Bebasket
  • À la une
  • Betclic Élite
  • Pro b
  • National
  • Coupes d'Europe
  • Équipe de France
  • Jeunes
  • Féminines
  • Interviews
  • Hooper
  • Camps

Kenny Atkinson doit amener « de nouvelles idées » aux Bleus pour les Jeux olympiques de Paris

Équipe de France - Le technicien américain Kenny Atkinson sera l'un des assistants de Vincent Collet lors des Jeux olympiques de Paris 2024. Ce dernier va devoir apporter une plue-value au staff de la sélection, de par sa connaissance de la NBA et du jeu outre-Atlantique.
Kenny Atkinson doit amener « de nouvelles idées » aux Bleus pour les Jeux olympiques de Paris

Kenny Atkinson sera sur le banc de l’équipe de France lors des Jeux olympiques de Paris 2024.

Crédit photo : DR

Au sein du staff de l’équipe de France, le technicien américain Kenny Atkinson est attendu comme la carte joker des Bleus. Nommé assistant trois mois après le fiasco du Mondial 2023 en Asie, l’actuel assistant des Golden State Warriors doit venir « apporter une plus-value à l’équipe des techniciens déjà en place », indiquait la Fédération Française de Basket lors de sa nomination.

Des relations avec de nombreux joueurs français de NBA

Doté de multiples expériences en France, en Europe et en NBA, Kenny Atkinson doit notamment apporter de « nouvelles idées » à une équipe de France qui en a terriblement manqué en Asie il y a quelques mois. Celui qui a aussi été coach principal en NBA, aux Brooklyn Nets de 2016 à 2020, a dévoilé une partie de son rôle auprès de l’équipe de France au Parisien.

« Je vais suivre le lead de Vincent. J’ai discuté un peu avec lui et avec Boris (Diaw, le manager), quand ils sont venus aux États-Unis. Ils attendent de moi que j’amène de nouvelles idées, expose Kenny Atkinson. Le jeu est devenu complètement international, et plus vous avez de diversité dans votre staff, mieux c’est. Évidemment, j’ai des relations avec de nombreux joueurs français de NBA. »

« Des idées un peu folles pour Victor Wembanyama »

Et ils sont nombreux à évoluer en NBA cette saison. Notamment l’étoile filante du basket français, Victor Wembanyama, toujours plus étincelant avec les San Antonio Spurs, comme en atteste son récent triple-double à 10 contres. Si son agent Jérémy Medjana a assuré à RMC en janvier que le pivot sera « disponible pour l’équipe de France », Kenny Atkinson a déjà plusieurs idées pour utiliser au mieux les qualités du premier choix de la Draft NBA 2023.

« Ce qui est génial, c’est que Vincent le connaît mieux que personne : il l’a entraîné avec succès à Boulogne, il est allé le voir aux Spurs… J’ai bien sûr quelques idées un peu folles, comment et où l’utiliser des deux côtés du parquet. Un peu comme on le fait actuellement, avec des « big guys » qui organisent le jeu et manient le ballon. Il y a des choses vraiment intéressantes à mettre en place et je crois que c’est pour cela qu’on m’a demandé d’être là. »

En attendant de voir Kenny Atkinson sur le banc de l’équipe de France lors des prochains JO, les Bleus disputeront deux matchs de qualification fin février pour l’EuroBasket 2025.

Commentaires


Veuillez vous connecter afin de pouvoir commenter ou aimer
Connexion
macroy
On prend un spécialiste du cirque NBA afin de donner des conseils pour une compétition FIBA. C'est un contresens car c'est un autre basket ! C'est un coach habitué du circuit Euroleague vers qui la Fédé doit se diriger et arrêter de faire de la "hype" avec Atkinson pour protéger Collet. La,on est dans la tambouille politicienne habituelle, pas dans le qualitatif.
Répondre
(2) J'aime
leon_21
Ton point de vue s'entend très bien. Et je serais plutot d'accord sur le fond. Mais de mon point de vue, aucun coach estampillé "Euroleague" viendrait en tant qu'assistant de Collet. L'approche des coachs américain est différente, il peuvent être assistant, puis coach principal puis redevenir assistant,... Donc l'apport d'Atkinson est une bonne chose malgré tout, ca permettra d'avoir une vue alternative aux personnes en place depuis des années. Maintenant, j'attend de voir quelle sera réellement ses prérogatives et son champs d'action....
Répondre
(0) J'aime
macroy
Si aucun coach estampillé "Euroleague" ne viendrait en tant qu'assistant de Collet-ce qui s'entend très bien- prenons en un pour REMPLACER Collet. Bien a toi.
(1) J'aime
leon_21
@macroy : j'étais pour le départ de Collet suite à RIo 2016 car pour moi l'échec était en très grande partie du a sa responsabilité dans le choix des joueurs retenus. J'ai ensuite été pour son départ après Tokyo 2021, car pour moi il a atteint son plafond. la performance de l'EdF était exceptionnelle ainsi que le jeu proposé dans son ensemble. Depuis, tant dans le jeu que dans les résultats, l'EdF est en "chute libre"... j'espère simplement qu'après Paris 2024, il ne sera pas maintenu une nieme fois... En attendant, faut accepter à la tête de l'équipe de France le coach français avec le meilleur palmarès de l'histoire du basket français.
(0) J'aime
tony9
Hâte de voir
Répondre
(0) J'aime
fussoire38
Ouais.. faut voir.
Répondre
(0) J'aime
tony9
Un peu changement ne va pas faire de mal
(1) J'aime
ioness
faut essayer de nouvelles choses de toute façon. On est arrivé à un point où ... bah y a plus grand chose quand même. On a des joueurs avec un potentiel fou (je compte même les starlettes du style Hayes, Maledon ect qui sont partis bien trop tôt mais là est un autre sujet), après faut réussiir à canaliser dessus
(0) J'aime
lounkao
Le coach du club "PARIS" de l''an passé" montre qu'un coach labellisé "NBA" ne détient pas la vérité. Le basket Européen est très différent du basket NBA...
Répondre
(1) J'aime
djokeric
Je suis content que la fédé s'ouvre à autre chose. Il faut féliciter Diaw pour avoir réussir à convaincre les autres peignes-cul!!
Répondre
(0) J'aime
glidos
Si seulement il pouvait remplacer vincent collet dès maintenant... On en peut plus de ce LOOSER de collet ! 15 ans de Collet / siutat ASSASSIN !
Répondre
(0) J'aime