Kim Tillie en approche à Cholet

Crédit photo : Sébastien Grasset

Deux ans et demi après avoir quitté l'AS Monaco par la petite porte, Kim Tillie est de retour en Betclic ÉLITE : il va s'engager avec Cholet Basket.

Et si l’un des coups les plus intrigants de l’été était pour Cholet Basket ? Selon les informations de nos confrères de Ouest-France, que nous sommes en mesure de vous confirmer, Kim Tillie (2,11 m, 34 ans) pourrait faire son retour en France, tel qu’il le désirait, avec le club des Mauges. Si rien n’est encore signé, un accord est en place entre les deux parties. Au sein de l’effectif de Laurent Vila, il remplacerait numériquement Yoan Makoundou, parti à Monaco.

L’Azuréen sort d’une saison accomplie à Rhodes. Avec le club de l’île grecque, il a tourné à 8,5 points à 42,0% aux tirs, 5,5 rebonds et 0,9 interception pour 10 d’évaluation en 24 minutes de jeu en moyenne. Des statistiques qui sont surtout valorisées par l’excellent parcours du Kolossos, surprenant 3e d’ESAKE. « Mon retour en Europe s’est plutôt pas mal passé », nous racontait-il en juin. « En début de saison, on n’avait pas des objectifs extraordinaires et en fin de compte, on a fini troisième derrière l’Olympiakos et le Panathinaïkos. C’était une saison assez exceptionnelle, pratiquement la meilleure de l’histoire du club. »

Après la revanche en Grèce, la revanche en France ?

Jamais le plus flashy statistiquement, Kim Tillie a pourtant souvent été un joueur précieux dans des équipes qui gagnent. À son actif figurent notamment de multiples médailles internationales en équipe de France juniors (et une avec les A lors de la Coupe du Monde 2014 dans un rôle mineur) et un Final Four d’EuroLeague en 2016, à une époque où ce n’était pas si monnaie courante pour les Français (personne entre 2007 et 2015). À Vitoria, de 2014 à 2017, l’international (42 sélections) a d’ailleurs vécu les grandes heures de sa carrière professionnelle, s’imposant comme un défenseur de référence sur la plus grande scène continentale.

Doté d’une solide expérience sur la scène européenne (124 matchs d’EuroLeague, également avec l’Olympiakos et Gran Canaria), Kim Tillie pourrait arriver revanchard en France, où il s’était raté lors de sa dernière venue, noyé à l’AS Monaco en 2019/20 (4,3 points à 46% et 3,7 rebonds). Un semestre sur le Rocher qui ne reflétait pas la réelle valeur du All-Star 2012. Exactement ce qu’il a su faire l’an dernier en Grèce, effaçant l’image contrastée laissée au Pirée, où il n’avait jamais pu s’exprimer à cause des blessures…

par

TAG

Qui a écrit ce papier ?

Dimitri VOITURIN

BEBASKET

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

commentaires