KIN Partners s’associe à l’agence Fusion Sport

Alors que le basketball français s’enrichit année après année en joueurs de talent, que ceux-ci signent des contrats en or en NBA ou en EuroLeague, les agences françaises et internationales entrent en concurrence pour représenter les jeunes potentiels français. Une concurrence qui les poussent à augmenter la qualité de leur service, alors que leur place dans le développement du basketball français – décriée par certains supporters en raison d’une activité souvent méconnue – est essentielle.

Faisant partie des principales agences sur le marché français avec Comsport et Beobasket, Fusion Sport – qui travaille notamment avec Adrien Moerman (photo) et Elie Okobo – s’est liée à KIN Partners, entreprise basée à Londres décrite comme occupant une place de leader sur le marché de la représentation des droits d’image des joueurs et des clubs. KIN Partners « représente quelques icones du sport comme David Beckham, Usain Bolt, Lionel Messi and Neymar Jr ainsi que le Real Madrid » peut-on y lire dans le communiqué de presse.

Avec cette association, Fusion Sport souhaite pouvoir développer encore son attractivité auprès des joueurs, attirés par les gains du droit d’image ainsi que les conseils prodigués en matière de placements financiers. A terme, avec les revenus générés par cette association, Fusion Sport songe à investir dans l’embauche de personnel dédié (préparateur physique) à ses clients basketteurs et même la construction d’un centre d’entraînement pour y réaliser son camp de développement estival, actuellement organisé à Toulouges dans les Pyrénées Orientales.

par

Qui a écrit ce papier ?

Gabriel Pantel-Jouve

BEBASKET

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

commentaires