Kobe Bryant est décédé à l’âge de 41 ans

C’est tout simplement l’un des meilleurs joueurs de l’histoire du basketball qui est parti ce dimanche. A l’âge de 41 ans, Kobe Bryant est décédé à Calabasas (à côté de Los Angeles) dans un accident d’hélicoptère, avec huit autres personnes dont sa fille Gianna, âgée de 13 ans.

C’est pour se rendre à l’Académie de Kobe Bryant qu’ils ont pris l’hélicoptère ce dimanche matin. Mais pour une raison encore inconnue, celui-ci s’est écrasé. Personne n’a survécu.

Kobe Bryant restera comme l’un des meilleurs basketteurs de l’histoire. Fils d’un joueur professionnel ayant longtemps évolué en Europe, et notamment à Mulhouse, il a été drafté en 13e position à la Draft NBA 1996 par Charlotte, à sa sortie du lycée. Aussitôt envoyé chez les Los Angeles Lakers, il y a évolué durant 20 ans. All-Star à 18 reprises, champion 5 fois, MVP de la saison régulière en 2007/08, du All-Star Game à 4 occasions, 15 fois membre d’un All-NBA Team (11 fois dans le premier cinq), 12 fois élu dans un cinq défensif de la saison… Kobe Bryant a également été le héros de la finale olympique de 2008 à Pékin – peut-être le plus beau match de l’histoire – contre l’Espagne. Quatre ans plus tard à Londres, il a de nouveau gagné la médaille d’or face à l’Espagne, dans un nouveau duel légendaire.

Kobe Bryant était un formidable soliste, capable de planter 81 points sur un match (le deuxième meilleur total de l’histoire) ou encore 60 pour clôturer sa carrière en 2016. Sa forte personnalité et sa culture de la gagne ont largement contribué à créer sa légende. Samedi soir, il venait de féliciter LeBron James après que ce dernier lui ait pris la place de troisième meilleur marqueur de l’histoire de la NBA, lors d’un déplacement des Lakers à Philadelphie, la ville natale de Kobe.

Le monde du basket – mais pas seulement – pleure Kobe. Les hommages pleuvent lors des rencontres NBA du jour et l’ombre du Black Mamba devrait planner encore durant des mois sur la NBA.

par

Qui a écrit ce papier ?

Gabriel Pantel-Jouve

BEBASKET

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

commentaires