Logo Bebasket
Recherche
Recherche
Logo Bebasket
  • À la une
  • Betclic Élite
  • Pro b
  • National
  • Coupes d'Europe
  • Équipe de France
  • Jeunes
  • Féminines
  • Interviews
  • Hooper
  • Joueurs

La DNCCG s’explique sur la future audition du Limoges CSP, le 28 mai

Betclic ÉLITE - La DNCCG va auditionner le Limoges CSP le 28 mai, concernant son nouveau projet, afin de déterminer si le club sera réengagé en Betclic ÉLITE la saison prochaine.
La DNCCG s’explique sur la future audition du Limoges CSP, le 28 mai

Les joueurs du Limoges CSP après le dernier match contre Bourg.

Crédit photo : Limoges CSP / Sulyvan Manfroi

Patrick Hianasy, le président de la DNCCG, a tenu une conférence de presse ce jeudi 16 mai afin de clarifier la position du gendarme financier de la Ligue Nationale de Basket (LNB) au sujet du futur du Limoges CSP.

Concernant la convocation au 28 mai des dirigeants du CSP et du probable nouvel actionnaire Lionel Peluhet, « il ne s’agit nullement d’un décalage », explique Patrick Hianasy. « La date du 15 mai est une date réglementaire à laquelle tous les clubs de Betclic ELITE et de Pro B doivent communiquer sur la plateforme de la DNCCG de la LNB », a-t-il rappelé.

Un dialogue quotidien entre Patrick Hianasy et Lionel Peluhet

Pour valider le projet, la DNCCG va maintenant étudier le dossier déposé par le CSP au cours des deux prochaines semaines. « Aujourd’hui on a des éléments, il y a un certain nombre d’hypothèses qui ont été émises par le club dans ces documents financiers qui nous ont été communiqués. Nous avons besoin d’une dizaine de jours pour valider ces différentes hypothèses et c’est la raison pour laquelle nous allons auditionner le club le 28 mai à 10h », a-t-il précisé.

A l’issue de celle-ci, la DNCCG va se réunir pour décider si elle engage ou pas le CSP en Betclic ÉLITE la saison prochaine. La tendance semble positive à première vue au vue de la collaboration entre les deux parties. « Il ne se passe pas une journée ou je n’échange pas avec Monsieur Lionel Peluhet qui m’a contacté avec l’autorisation de Madame Céline Forte et en échange sur les différents », indique Patrick Hianasy. De quoi laisser bon espoir que le cadre d’Intermarché puisse répondre aux exigences de la DNCCG.

Commentaires


Veuillez vous connecter afin de pouvoir commenter ou aimer
Connexion
bernar
Allons donc !!! Ces instances sont plus rapides pour punir certains clubs pour beaucoup moins que ça mais là il faut sauver le soldat Limoges .... Au bout du 25 ème avertissement vous aurez un blâme qui au bout de 10 etc etc ..... Bel exemple pour ceux qui sont dans "les clous "!!!
Répondre
(2) J'aime
halle_37
Ça me dégoûte ....
Répondre
(0) J'aime
michel_jeune
Comme quel club par exemple?
Répondre
(0) J'aime
toto72
Super, les tricheurs vont encore gagner. L'esprit limougeau, il n'y a rien de tel en bête ligue.
Répondre
(3) J'aime
maxx155
Et oui on appelle cela l'équité , l'exemplarité magnifique honteux et on critique les voyous!!!!!
Répondre
(0) J'aime