La JL Bourg se saborde à Bursa : une inquiétante cinquième défaite d’affilée

Lors du match aller (95-65), le service communication de la JL Bourg avait monté toute une thématique autour de la série « La Casa de Papel », promettant un braquage à son public. Mais celui-ci a finalement eu lieu trois mois après, et pas dans le bon sens. À la 24e minute, sur un petit shoot d’un Pierre Pelos retrouvé (19 points à 8/11 et 5 rebonds), les Bressans menaient 64-48 et semblaient sur la voie royale pour un gros coup en vue de la qualification pour les playoffs. Un quart-temps et demi plus tard, ils quittaient un Tofas Spor Salonu surchauffé têtes basses, conscients d’avoir perdu plus qu’un simple match en Turquie (89-96). Que s’est-il passé entre temps ?

Un effondrement mental en fin de troisième quart-temps

Si l’on peut certes parler de braquage, il y a toutefois un problème : c’est que les joueurs de Bursaspor ne sont pas les seuls à créditer pour ce renversement de situation. Bien sûr, pour sa première à domicile, John Holland a pris feu dans le troisième quart-temps (20 points à 6/11 en 24 minutes), bien sûr le public a poussé, bien sûr le Frutti Extra a considérablement haussé son intensité défensive en seconde mi-temps. Mais tout de même, reste cette désagréable impression que la Jeu a tendu le bâton pour se faire battre.

la-jl-bourg-se-saborde-a-bursa---une-inquietante-cinquieme-defaite-de-rang1647380353.jpeg
Le All-Star 2011 John Holland a renversé le match avec 16 points en seconde période
(photo : Frutti Extra Bursaspor)

Par des balles perdues dignes d’une équipe U11, premièrement, avec des passes mal attrapées ou des dribbles à l’arrêt non maîtrisés. 18 possessions égarées, dont 11 après la pause, pour 23 points donnés de cette façon à Bursaspor, plus 13 grâce à des secondes chances (9 rebonds offensifs concédés, dont 4 dans le quatrièmr quart-temps), ce qui fait déjà beaucoup. Aussi, un peu, par un manque d’intelligence de jeu, comme cette faute antisportive largement évitable de JaCorey Williams à la 19e minute. Par un effondrement mental, ensuite, au cours de cette fin catastrophique de troisième acte : alors que Pierre Pelos avait longtemps retardé l’échéance, permettant à la JL de conserver un solide matelas d’avance (57-70, 28e minute), les Burgiens ont encaissé un invraisemblable 15-2 dans les 150 dernières secondes du troisième quart-temps. Dont un 7-0 dans la dernière minute. Dont un 5-0 lors des 9 dernières secondes. Le match avait tourné. Et puis, surtout, par un manque d’efficacité défensive : difficile de gagner un match à l’extérieur en encaissant 96 points à l’extérieur… Un mal récurrent jusque-là en Europe : 91 unités encaissées à Ljubljana en octobre, 98 à Valence en novembre, 96 à Ulm en décembre, 84 à Patras en février…

Pas de progression ?

Un symbole du manque d’évolution, voire de progression, de la JL Bourg cette saison : il y a eu des soubresauts, quelques meilleures passes, un match référence à Dijon en janvier (88-54), mais surtout une véritable constance dans l’inconstance. Une équipe mal construite dès le départ, comme Laurent Legname l’a toujours avoué, sauf que ce manque de complémentarité n’a pas été rattrapé par les signatures tardives. Alexandre Chassang brille régulièrement depuis le début de l’année 2022 mais son profil semble trop similaire à celui de Pierre Pelos, Hayden Dalton a été un flop et Jalen Jones commence tout doucement à rentrer dans la même catégorie. Les signatures tardives, et les non-signatures aussi… Blessé depuis début novembre, Eric Mika n’a jamais été remplacé et le manque d’un vrai pivot se fait cruellement ressentir, particulièrement au niveau européen, où JaCorey Williams est ciblé lors de chaque sortie pour son manque de qualités athlétiques et défensives. Offensivement, cette soirée à Bursa résume également bien l’exercice burgien : des étincelles en première mi-temps, une jolie circulation de balle, de l’adresse (69% sur le match, dont 70% à trois points !), mais un jeu beaucoup plus stéréotypé ensuite, avec une recherche exacerbée de la solution individuelle, reposant beaucoup sur les épaules d’un Rasheed Sulaimon essoufflé (40 minutes). Où l’on peut également se demander si le fait de remplacer C.J. Harris par un meneur étranger n’aurait pas non plus été la bonne solution, tant l’ancien arrière béarnais est irrégulier et Axel Julien en deça des attentes légitimes autour d’un poste 1 titulaire. Mais difficile d’émettre de grosses reproches à l’encontre de quelqu’un qui vous a offert au buzzer quatre de vos huit victoires de l’année… Sauf que depuis son dernier coup d’éclat, contre Gran Canaria le 17 février, la Jeu reste sur cinq défaites de rang.

la-jl-bourg-se-saborde-a-bursa---une-inquietante-cinquieme-defaite-de-rang1647380420.webp
Malgré les efforts d’Alexandre Chassang, la JL Bourg ne gagne plus
(photo : Frutti Extra Bursaspor)

Bref, la JL Bourg s’est tirée une balle dans le pied en vue de la qualification pour les huitièmes de finale (avec toutefois une éclaircie venue d’Allemagne et la défaite de Ulm contre Gran Canaria), commence à être sérieusement distancée dans la course aux playoffs en Betclic ÉLITE et a subi le pire tirage au sort en Coupe de France (contre Monaco). Soit un mois de mars où les Bressans peuvent se retrouver éliminés, ou décrochés, de toutes les compétitions, au risque de ne remplir aucun de leurs objectifs et de vivre une longue fin de saison, à l’aune de la démobilisation. Il conviendra alors de sauver ce qui peut l’être, Laurent Legname ayant fréqumment répété qu’il fallait d’abord songer à sauver le club d’une relégation avant de penser au Top 8. Une mauvaise saison peut arriver, le projet global de la JL semble plus fort que cela, mais il ne faudrait pas non plus tout perdre…

La course à la qualification (8e place qualificative) :

  • 7e : Ratiopharm Ulm (6v-9d)
  • 8e : Bursaspor (5v-9d)
  • 9e : JL Bourg (5v-10d)
  • 10e : Promitheas Patras (4v-10d)

par

Qui a écrit ce papier ?

Alexandre Lacoste

BEBASKET

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

commentaires