La République tchèque jouera la cinquième place contre la Serbie

Entre deux des plus belles surprises de la Coupe du Monde 2019, la partie a été serrée. Mais dans la final, la République tchèque (qui avait joué la veille, alors que la Pologne a joué mardi) a pris le dessus pour s’imposer de 10 points (94-84).

Il y a en tout eu 17 changements de leader dans cette rencontre où le score a été de parité dans le premier quart-temps (23 partout) puis s’est équilibré sur les deux et troisième quart-temps (+8 puis -7 pour les futurs vainqueurs) avant qu’il ne prenne l’avantage de Blake Schilb (qui a rejoué 5 minutes) & co dans le final. Si la Pologne a proposé son jeu efficace et académique sur demi-terrain, la République tchèque a joué avec un tempo un plus élevé, mettant les shooteurs en rythme. L’équipe a ainsi fini à 13/24 derrière l’arc. L’ailier de Nymburk Vojtěch Hruban, discret comme l’Australie, s’est mis en valeur avec 24 points à 6/8 derrière l’arc mais aussi 12 rebonds. Car l’équipe de Tomas Satoransky (encore 22 points, 12 passes décisives et 4 rebonds pour 29 d’évaluation) a encore dominé dans ce secteur, avec 41 prises à 27.

La République tchèque tentera donc de finir le Mondial avec une historique cinquième place. Pour cela, il faudra battre la Serbie samedi à Pékin. De leurs côtés, les Polonais défieront les Etats-Unis, l’une des deux nations du Kentckian de leur équipe, A.J. Slaughter (12 points à 5/14 et 10 passes décisives ce jeudi).

Consultez les statistiques en cliquant-ici

par

Qui a écrit ce papier ?

Gabriel Pantel-Jouve

BEBASKET

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

commentaires