La SIG Strasbourg enchaîne face à Bursa

Crédit photo : FIBA

Face au Tofas Bursa en Basketball Champions League (BCL), la SIG Strasbourg a poursuivi son redressement et l’a emporté (75-79). Les hommes de Luca Banchi ont enchaîné une deuxième victoire consécutive après un succès poussif précieux face à Fos-sur-Mer. Matt Mitchell (25 points) a été l’un des principaux artisans de la victoire.

En déplacement en Turquie, la SIG Strasbourg affrontait Tofas Bursa en Basketball Champions League (BCL) et l’a emporté dans les dernières minutes (75-79) en passant un terrible 22-6 aux Turcs. La SIG est assurée de ne pas terminer dernière de sa poule et jouera au minimum les plays-in en janvier.

Dès les premières minutes, Matt Mitchell a pris ses responsabilités en attaque pour les Strasbourgeois. Cependant, la défense alsacienne laissait à désirer et Bursa a profité du manque et d’intensité pour scorer sous l’impulsion de Bouba Touré (8 points et 4 rebonds et 11 points et 9 rebonds au total) pour faire un premier écart (18-13, 6’). Finalement, les hommes de Luca Banchi se sont repris pour virer en tête à l’issue du premier acte (21-22, 10’). Si les Alsaciens ont trouvé la bonne carburation, Rob Gray (14- et Suleiman Braimoh se sont élevés pour Bursa et ont bousculé les Strasbourgeois pour prendre à leur tour cinq points d’avance (37-32, 17’). Sous l’impulsion de Kaspars Bērziņš, la SIG va répondre mais va prendre un nouvel éclat, un 8-0 avant de rentrer aux vestiaires sur un dernier tir primé de Rob Gray (45-36, 20’).

La SIG a renversé Bursa

Si les Alsaciens étaient dans le dur juste avant la mi-temps, ils ont su se remobiliser pour passer un 10-2 aux Turcs en l’espace de quatre minutes pour recoller (49-46, 24’). Matt Mitchell (25 points) continuait de mener son équipe, bien aidé par Marcus Keene (15 points, 6 rebonds et 4 passes décisives) jusqu’à ce que celle-ci balbutie son basket encore une fois dans les trois dernières minutes du troisième acte. La SIG a encaissé un 8-1 et se retrouvait menée de 8 unités (61-53, 30’). Tout était à refaire pour Strasbourg. Véritable feu follet dans cette rencontre, Rob Gray (27 points) continuait son spectacle, mais un autre joueur lui volait la vedette. Si l’association entre Paul Lacombe (13 points) et Jean-Baptiste Maille (5 points, 4 rebonds et 5 passes décisives) a mis du temps avant carburer à pleine puissance, celle-ci s’est avérée précieuse dans les derniers instants pour faire déjouer les Turcs. Sans retenue, Jean-Baptiste Maille était intenable et a changé le cours de la rencontre. La SIG menait de 12 points grâce à son activité et passait un fatal 22-6 à Bursa pour s’offrir un précieux succès sur la scène européenne (75-79).

Cliquez-ici pour accéder aux statistiques de la rencontre

par

TAG

Qui a écrit ce papier ?

Théo Tetard

BEBASKET

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

commentaires